Chine: Des dizaines d’arrestations pour vente de vaccins périmés

La police chinoise a arrêté 37 personnes suspectées d’avoir vendu des vaccins ne respectant pas les normes pour une valeur totale de plus de 80 millions USD.

AA/Pékin / Mahmut Atanur - La police chinoise  a arrêté 37 personnes suspectées d’avoir vendu des vaccins ne respectant pas les normes pour une valeur totale de plus de 80 millions de dollars US, après le lancement par les autorités d’une campagne de répression contre le commerce illégal de ces substances, a rapporté, mercredi, un média d’Etat.

Les arrestations sont intervenues après l’annonce, le mois dernier, par la police de la province orientale de Shandong, de l’arrestation d’une femme et de sa fille accusées de vendre illégalement, depuis cinq ans, des vaccins périmés ou mal conservés.

L’affaire a soulevé des questions relatives à la régulation des produits et des services de santé, étant donné que des vaccins de qualité inférieure ont été vendus dans vingt régions pour une valeur totale de 570 millions de yuans [88 millions USD].

L’agence de presse gouvernementale chinoise Xinhua a rapporté, mercredi, qu’outre les 37 arrestations, la police a lancé des enquêtes sur trois entreprises pharmaceutiques, dont une s’est vue ordonné de mettre fin à ses activités.

D’autres suspects auraient été arrêtés dans les provinces de Hunan, Jiangxi et Guangdong.

Neuf grossistes pharmaceutiques dans six provinces différentes font également l’objet d’enquêtes, tandis que l'Administration nationale des aliments et drogues de Chine a ordonné aux autorités locales de découvrir, d’ici à vendredi, ceux qui ont vendu les vaccins.

 

 

Vaccin Syringe

Mots-clés: santé, Chine, actualité santé, santé chine, Mahmut Atanur, Nadia Akari, Saida Charafeddine

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]