L'opposition égyptienne appelle l'UE à boycotter le sommet de Charm el-Cheikh

Des personnalités de l'opposition ont lancé cet appel après l'exécution de neuf jeunes condamnés par les autorités égyptiennes

Des personnalités de l’opposition égyptienne ont exhorté les dirigeants européens à boycotter le sommet arabo-européen prévu dimanche à Charm el-Cheikh pour protester contre l’exécution de neuf jeunes condamnés par les autorités égyptiennes.

Les opposants ont lancé cet appel dans une lettre adressée vendredi au Parlement européen, à Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, à Theresa May, la Première ministre britannique, et à plusieurs autres dirigeants européens.

"Votre participation à ce sommet ne fera que renforcer la légitimité du [président égyptien Abdel Fattah] al-Sissi et l'encourager à poursuivre sa politique", lit-on dans la lettre.

Les signataires ont également averti que le régime al-Sissi maintiendrait le recours fréquent à la peine capitale en l'absence de mesures punitives.

Le document est signé par Amr Darraj, ancien ministre de la Planification et de la Coopération internationale; Ayman Nour, un défenseur des droits et ancien candidat à la présidence; Mohamed Mahsoub, ancien ministre des Affaires parlementaires; et l'éminent militant, Mohamed Sultan.

Mercredi, les autorités égyptiennes ont exécuté neuf jeunes hommes condamnés auparavant pour leur implication présumée dans l'assassinat en 2015 du procureur général égyptien Hisham Barakat.

 

 

Ali H. M.Abo Rezeg, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]