Un ministre yéménite exhorte Washington à classer les Houthis en tant que groupe terroriste

Le ministre yéménite de l'Information, Mouammar al-Iryani, a appelé les Etats-Unis à classer les Houthis en tant que groupe terroriste.

 

Le ministre yéménite s'exprimait lors d'réunion avec l'ambassadeur américain au Yémen, Matthew Tueller, mercredi, a rapporté m'agence de presse yéménite (Saba, Officiel), jeudi.

Al-Iryani a déclaré, lors de la réunion qui a eu lieu dans la capitale saoudienne Riyad, que "les milices houthies ont commis tous les crimes envers les citoyens yéménites, et que ces crimes peuvent être considérés comme nettoyage ethnique contre des civils et des innocents".

Il a ajouté que "le groupe des houthis oeuvre, depuis son coup d'Etat à mobiliser toute une génération dans les régions sous son contrôle, en incrustant des idées extrémistes, de terrorisme et de violence".

"Cette mobilisation, chargée de haine envers autrui, ressemble à une bombe à retardement qui s'explosera, non seulement contre les Yéménites, mais contre le monde entier", a-t-il poursuivi.

Il a noté que : "la chose la plus dangereuse que commettent les milices houthies iraniennes, actuellement, c'est le fait qu'elles oeuvrent à mobiliser une génération chargée de haine, de terrorisme et d'extrémisme".

"Plus de 50 mille enfants sont entraînés à l'utilisation des différents types d'armes et subissent un lavage de cerveau. Les écoles et les universités sont désormais des foyers d'entraînement des milices houthies", a-t-il poursuivi.

De son côté, l'ambassadeur américain a souligné le soutien de son pays à la légitimité du président Abdrabbo Mansour Hadi et aux efforts du gouvernement visant à normaliser la situation dans les zones libérées.

"L’Iran cherche à déstabiliser le Yémen en soutenant les Houthis, et les Houthis ont utilisé les divisions pour étendre leur contrôle sur un certain nombre de provinces", a-t-il ajouté.

"Les Houthis profitent des divisions et les nourrissent", a-t-il déclaré, évoquant l'éventualité d'un contact des Houthis avec al-Qaïda pour promouvoir le chaos afin de parvenir à exister", selon la même source.

Les Houthis n’ont pas commenté les déclarations des deux parties.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]