Armée égyptienne : 8 hommes armés tués dans le Nord-Sinaï

Armée égyptienne : 8 hommes armés tués dans le Nord-Sinaï

Il s'agit du cinquième incident sécuritaire en moins d'une semaine.

L'armée égyptienne a annoncé, mercredi, que 8 hommes armés ont été tués dans le Nord-Sinaï lors de perquisitions militaires.

Selon un communiqué rendu public par l'armée égyptienne, le colonel Tamer Refai a indiqué que "les forces de la lutte contre le terrorisme dans le Nord-Sinaï ont ciblé 7 foyers terroriste, éliminé 8 terroristes très dangereux et détruit deux véhicules piégés", sans ajouter plus de détails.

Il s'agit du cinquième incident sécuritaire dans le pays, en moins d'une semaine.

Il y a deux jours, 3 policiers, dont un officier, ont été tués dans la déflagration d'un engin explosif en possession d'une personne recherchée, près de la mosquée Al-Azhar, au centre-ville du Caire.

Un bombardement limité à Gizeh, vendredi dernier, suivi d’une attaque armée, a visé une barrière de sécurité dans le Sinaï, faisant 15 victimes parmi les militaires.

Mardi, le ministère égyptien de l'Intérieur a annoncé que 16 hommes armés ont été tués lors d'un échange de tirs à deux endroits de la ville d'al-Arish, dans le nord-est du pays.

Les incidents successifs interviennent quelques jours après le démarrage des débats parlementaires sur l'amendement de la Constitution, permettant de prolonger le mandat présidentiel de 4 à 6 ans.

Un article transitoire est également prévu afin de permettre au président actuel Abdelfattah al-Sissi de briguer deux nouveaux mandats.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]