District du Nord de l'Irak: Suspension des exportations pétrolières vers l'Iran

Les autorités n'ont pas donné d'explications à cette décision.

Le ministère des Finances et de l'Economie du gouvernement régional du District du Nord de l'Irak a décidé samedi de suspendre les exportations de pétrole vers l'Iran.

C’est ce qui ressort d’une circulaire adressée par le ministère à la Direction générale des douanes du District.

Dans ce document consulté par Anadolu, le ministère a exigé des postes frontaliers avec l'Iran de ne pas permettre aux remorques et aux camions chargés de pétrole et de ses dérivés d’entrer au territoire iranien.

Le ministère n'a toutefois pas indiqué les raisons de cette décision.

Il n'est pas encore clair si l'arrêt des exportations de pétrole vers l'Iran est lié aux sanctions américaines imposées à Téhéran.

Le mois dernier, le ministre iranien des Affaires étrangères, Jawad Zarif, s'était rendu en Irak et dans le District, où il avait déclaré "qu'aucune sanction n'affecterait les relations entre Bagdad et Téhéran".

Les échanges commerciaux annuels entre l’Iraq et l’Iran s’élèvent à 12 milliards de dollars. Les responsables assurent que les deux parties s’emploieront à porter ce chiffre à 20 milliards de dollars par an.

En août 2018, les États-Unis ont réintroduit une série de sanctions économiques contre l'Iran, qui visent principalement le secteur bancaire du pays.

 

 

Ali Mohamed, Arif Yusuf, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]