Amnesty international accuse les EAU d'armer des milices yéménites commettant des crimes de guerre

Les autorités émiraties n'ont pas commenté les accusations de l'organisation jusqu'à 9h25 GMT.

L'organisation Amnesty International a accusé les Emirats arabes unis de "transférer des armes aux factions accusées de commettre des crimes de guerre au Yémen".

L'organisation a indiqué, dans un communiqué rendu public mercredi, que "les forces émiraties octroient des armes de milliards de dollars des pays occidentaux et d'autres pays pour les transférer à des factions au Yémen qui ne sont pas responsables et connues pour leurs crimes de guerre".

Dans ce contexte, elle a souligné que "depuis le déclenchement de la guerre au Yémen en mars 2015, des pays occidentaux ont fourni des armes d'une valeur d'au moins 3,5 milliards de dollars américains au Emirats arabes unis".

Elle a ajouté que "ces factions sont accusées de commettre des crimes de guerre lors de la campagne militaire menée contre Hodeidah, et impliquées dans des cas de torture dans le réseau des prisons secrètes soutenues par les Emirats arabes unis dans le sud du Yémen".

Aucun commentaire de la part des autorités émiraties sur les accusations d'Amnesty international n'a été recueilli, tandis qu'Abou Dhabi n'a pas émis de commentaire jusqu'à 9h25 GMT.

Des milliers d'éléments armés, dont les Emirats arabes unis ont contribué à leur entrainement, sont déployés dans les provinces du sud et les zones côtières occidentales.

Depuis 2015, une Coalition militaire arabe, dirigée par l'Arabie saoudite et à laquelle participent principalement les Émirats arabes unis, soutient les forces gouvernementales yéménites face aux Houthis, qui contrôlent depuis 2014 des provinces, notamment Sanaa, accusés de bénéficier du soutien de l'Iran.


 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]