Irak : Moqtada al Sadr menace d’occuper la zone verte à Bagdad

Publié par Ali Jaouad & Sinan Metiş le . Publié dans Actualité Moyen-Orient

«Nous sommes aux confins de la Zone verte. Demain le peuple y sera pour recouvrer ses droits», a déclaré vendredi le chef du Mouvement sadriste dans un meeting populaire.

AA / Bagdad / Ali Jaouad

Le chef du Mouvement sadriste, chiite irakien, Moqtada al-Sadr, a menacé, vendredi d’occuper la Zone Verte à Bagdad qui abrite le siège du gouvernement et du Parlement irakiens.

Le chef chiite a accusé, lors d’un discours prononcé vendredi, à la place de la Libération, devant des milliers de ses partisans, le gouvernement de Haïder al-Abadi d’«abandonner le peuple à son sort, affrontant seul la mort, la peur, la famine, le chômage et l’occupation».

 

Al-Sadr a déclaré dans son discours que ses partisans sont aux confins de la Zone Verte. «Demain le peuple y sera pour recouvrer ses droits», a-t-il dit.

Des milliers de partisans d’al-Sadr sont arrivés, vendredi matin à la place de la Libération, en provenance de provinces du Centre, du Sud ainsi que d’autres régions de la capitale, Bagdad, pour assister à l’événement qui s’est déroulé sous une haute surveillance sécuritaire.

Les manifestants ont brandi le drapeau irakien et des banderoles sur lesquelles étaient inscrits des slogans anti-corruption et exigeant d’écarter les partis politiques des postes gouvernementaux.

Entretien du 15 juin 2015

Mots-clés: Irak, sadr, al sadr, moktada al sadr, moqtada al sadr, zone, vert, verte, zone verte, Zone Verte - Bagdad, zone verte iraq, occuper, menace sadr, menace al sadr, menace moqtada al sadr

Imprimer