L'alliance américaine avec les YPG / PKK n'était pas pour le long terme : ancien envoyé américain

L'alliance américaine avec les YPG / PKK n'était pas pour le long terme : ancien envoyé américain

Le retrait des États-Unis de la Syrie ne trahit pas l'alliance avec la filiale syrienne du PKK, selon Robert Ford.

 

Les relations entre les États-Unis et le groupe terroriste YPG / PKK dans le nord de la Syrie étaient une alliance militaire tactique et non à long terme, a déclaré jeudi l'ancien ambassadeur des États-Unis en Syrie.

S'exprimant lors d'une conférence téléphonique avec le Woodrow Wilson International Center for Scholars, Robert Ford a déclaré qu'il ne voyait pas le retrait américain de la Syrie comme une trahison de leur alliance avec le YPG / PKK, en raison de la nature de leurs relations.

"Nous n'avions pas de relations formelles avec les combattants kurdes syriens sur le terrain, la milice YPG liée au PKK. Ils étaient pris jusqu'au cou par les alligators, des alligators de l'Etat islamique", a déclaré Ford, faisant référence au groupe terroriste Daech par un autre nom. "Nous sommes intervenus les premiers avec des frappes aériennes et des ravitaillements ultérieurs et avons commencé à les aider.

"Les Kurdes syriens avaient intérêt à se battre contre l'Etat islamique. Ils ne le faisaient pas comme une faveur envers les États-Unis."

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

Ford, qui a été ambassadeur de Syrie de 2010 à 2014, a qualifié la relation entre les Etats-Unis et les YPG d' "alliance tactique". Durant son mandat sous l'ancien président des États-Unis, Barack Obama, a-t-il assuré qu' "aucun engagement à long terme envers les YPG ou le PYD, sa branche politique" n'avait été pris.

"C’était une opération militaire tactique contre un ennemi commun", a ajouté Ford.

Le mois dernier, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait de 2 000 soldats de l'armée américaine de Syrie.

La décision de retrait a été prise lors d'un appel téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours duquel les deux dirigeants ont convenu de la nécessité d'une coordination plus efficace dans ce pays déchiré par la guerre.

 

Ümit Dönmez, Umar Farooq, Corey Blackman


Photographie de Robert Ford, Envoyé spécial des États-Unis pour la Syrie

Archive, Agence Anadolu

 


ACTUALITÉ CONNEXE "SYRIE/TURQUIE/PKK/YPG/PYD/FDS/ÉTATS-UNIS"

 

Le soutien américain aux FDS n'est pas à long terme selon l'envoyé américain en Syrie
18 décembre 2018

Macron confirme le maintien de soldats français en Syrie en 2019
17 janvier 2019

Turquie : 2 terroristes du YPG / PKK se rendent aux forces de sécurité
17 janvier 2019

Ankara condamne l'attentat terroriste à Manbij
16 janvier 2019

Syrie: Le bilan sanglant du régime d'Al-Assad en 2018
15 janvier 2019

Syrie: Un enfant meurt de faim à Deir ez-Zor, assiégée par le YPG/PKK
15 janvier 2019

Cavusoglu: «Les menaces ne font pas peur à la Turquie»
14 janvier 2019

Les États-Unis font «l'erreur fatale» d'assimiler les Kurdes aux PYD / YPG / PKK
14 janvier 2019

Turquie: Deux terroristes du PKK neutralisées à Diyarbakir
12 janvier 2019

Une délégation turque se rendra aux États-Unis le 5 février
11 janvier 2019

Les troupes françaises resteront en Syrie jusqu'à une solution politique
10 janvier 2019

Syrie : Les YPG / PKK tuent un civil après l'avoir menacé de mort
9 janvier 2019

«La sécurité nationale de la Turquie n'est pas négociable»
8 janvier 2019

Turquie: Erdogan n'a pas reçu John Bolton
8 janvier 2019

Syrie: Erdogan appelle à coordonner correctement le retrait américain
7 janvier 2019

Syrie: 26 camions humanitaires de l'ONU destinés à Idleb
3 janvier 2019


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]