Israël: 11 ans de prison pour un ancien ministre accusé d'espionnage pour l’Iran

Israël: 11 ans de prison pour un ancien ministre accusé d'espionnage pour l’Iran

L'ancien ministre de l'Energie et de l'Infrastructure a plaidé coupable d'avoir donné des informations sensibles à une puissance ennemie

Un ancien ministre israélien accusé d'espionnage pour le compte de l'Iran a été condamné à onze ans de prison, ont rapporté mercredi les médias israéliens.

Selon la septième chaîne israélienne, Gonen Segev, un ancien ministre de l’Energie et de l’Infrastructure, a plaidé coupable aux accusations selon lesquelles il aurait transféré des informations sensibles à un pays ennemi.

En échange du plaidoyer de culpabilité, les procureurs ont accepté d'abandonner les charges supplémentaires d'assistance à un ennemi de l'État.

Segev a été arrêté en juin de l'année dernière. Il a ensuite été accusé "d’espionnage pour le compte de l’Iran et de servir les ennemis d’Israël".

En juillet dernier, l’agence de sécurité israélienne Shin Bet avait affirmé que des contacts secrets entre des agents des services de renseignements iraniens et Segev avaient eu lieu par l’ambassade de l’Iran au Nigéria.

Selon Shin Bet, Segev - qui a occupé le poste de ministre de l'Énergie et de l'Infrastructure de 1995 à 1996 - a également rencontré des agents des services de renseignement iraniens à l'intérieur de l'Iran.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Israel, Iran, Gonen Segev

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]