Erdogan : Nous ne serons pas les victimes de la guerre en Syrie

Erdogan : Nous ne serons pas les victimes de la guerre en Syrie

Lors des traditionnels voeux à la nation pour la nouvelle année, le président turc a insisté sur le rôle joué par son pays dans le conflit en Syrie.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a déclaré, à propos du conflit syrien : "Notre pays n'est pas responsable des événements dans sa région, il n'en sera pas, non plus, victime".

Erdogan a présenté, lundi, ses voeux à la nation pour la nouvelle année au cours d'une intervention télévisée.

Le chef de l'Etat turc a indiqué que son pays n'avait aucune ambition sur le territoire de quiconque.

"Notre pays n'est pas responsable des événements dans sa région, il n'en sera pas, non plus, victime. Toutes les mesures et initiatives, nous les prenons dans cette perspective. Les développements en Syrie sont le résultat de ces efforts", a-t-il souligné.

Après avoir affirmé que la Turquie avait toujours pris position du côté des opprimés et des victimes dans la crise syrienne, Erdogan a souligné le fait qu'en agissant de la sorte, la Turquie était en phase avec son héritage civilisationnel ancestral.

"C'est aussi bien pour notre région que pour le monde entier que nous prenons place du côté de la paix, de la stabilité, de la justice et de la tolérance. C'est dans cet esprit que nous défendons les droits de Jérusalem, de Damas, de Bagdad, du Caire, de Tripoli, de Sarajevo et de Crimée", a-t-il martelé.

Et Erdogan de poursuivre :

"Cette vérité, que la Turquie ne pouvait garantir son avenir sans résoudre les problèmes dans sa région, nous a poussés à mettre en oeuvre une diplomatie et une politique sur le terrain plus actives."

Pour le leader turc, c'est dans ce même état d'esprit que la Turquie a accueilli plus de 4 millions d'opprimés fuyant les conflits, sans faire aucune distinction de race, de religion ou d'ethnie.

"Nous continuons à soutenir la stabilité en Irak. Au sujet de Chypre, de la Méditerranée orientale et de la mer Egée, nous montrons notre détermination sur la plateforme politique et sur le terrain", a-t-il notamment souligné.

Erdogan a relevé l'efficacité de la lutte contre le terrorisme menée par la Turquie, en particulier contre les éléments de l'organisation terroriste PKK et précisé que c'était le résultat d'une plus grande efficacité et coordination dans le fonctionnement des institutions.

"Avec l'entrée en vigueur du système de gouvernement présidentiel, notre pays a laissé derrière lui les coalitions, crises et coups. Si Dieu le veut, nous avons lancé une nouvelle période où l'économie, les institutions étatiques fonctionneront de manière plus stable et efficace", a-t-il insisté.

Le président turc a souhaité une très bonne année à ses concitoyens et a assuré que la nouvelle année verra émerger une Turquie encore plus forte et plus influente à travers le monde.

"Avec d'énormes investissements dans chaque recoin, une culture démocratique et d'Etat de droit qui se renforce et une expérience qui augmente, la Turquie attire toutes les attentions", a-t-il conclu.

Çiğdem Alyanak, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


ACTUALITÉ CONNEXE "SYRIE/TURQUIE/PKK/YPG/PYD/FDS/ÉTATS-UNIS"

 

John Bolton en visite en Turquie début janvier
31 décembre 2018

Experts: La Turquie défend l'intégrité territoriale de la Syrie
30 décembre 2018

Turquie : Un bataillon de Kars a été transféré près de la frontière syrienne
28 décembre 2018

Entrée des forces du régime syrien à Manbij : Démenti américain
28 décembre 2018

Syrie : L’ASL envoie des renforts vers Manbij
28 décembre 2018

Turquie : Arrivée de véhicules militaires à la frontière syrienne
26 décembre 2018

Trump rend visite aux troupes américaines en Irak
26 décembre 2018

Syrie: Les affrontements entre les YPG/PKK et Daech se poursuivent à Deir ez-Zor
25 décembre 2018

Les États-Unis établissent deux bases militaires à Anbar en Irak
25 décembre 2018

Les forces d'Assad pénètrent dans le district d'Arimah, à Manbij, en Syrie
25 décembre 2018

 








Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]