Photographie : Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Cheikh Sabah al-Khalid al-Hamad al-Sabah

Le Koweït prêt à accueillir la signature de l'accord de paix pour le Yémen

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères appelle les parties au conflit yéménites à mettre fin à la guerre qui a entraîné l'effondrement du pays.

 

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Cheikh Sabah al-Khalid al-Hamad al-Sabah, a déclaré mercredi que son pays était prêt à accueillir la cérémonie de signature d'un accord sur la fin de la guerre au Yémen si les parties concernées parvenaient à un consensus.

Al-Sabah a tenu ces propos lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue autrichienne, Karin Kneissl.

"Nous sommes prêts à nous tenir aux côtés de nos frères yéménites quand ils pensent être prêts à mettre fin à la guerre, à parvenir à la paix et à signer l'accord de paix, que nous espérons que le Koweït accueillera", a-t-il déclaré.

"Nous ne pensons pas qu'il existe une alternative autre qu'une solution politique pour mettre fin à la crise yéménite", a-t-il ajouté, notant que le Koweït avait organisé des discussions sur le conflit au Yémen il y a deux ans.

Kneissl a déclaré que le dialogue était la seule option pour en finir avec la guerre au Yémen.

Les négociations de paix sur le Yémen sous l'égide des Nations Unies ont débuté le 6 décembre dans la capitale suédoise, Stockholm.

Au cours de négociations menées par l'envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, Martin Griffiths, le gouvernement yéménite et les rebelles houthis ont abordé des questions litigieuses, notamment la libération de prisonniers, la bataille de Hudaydah, la banque centrale yéménite, le blocus de Taiz, l'aide humanitaire et l'aéroport de Sanaa .

Des progrès ont été réalisés sur la question des prisonniers. Les délégations devraient quitter la Suède jeudi.

 

Efforts de paix précédents

Les discussions entre les belligérants yéménites dans les villes suisses de Bienne et de Genève en 2015 et au Koweït en 2016 se sont soldées par un échec.

Les pourparlers de paix parrainés par l'ONU qui devaient se dérouler le 6 septembre à Genève ont également échoué, les Houthis n'y ayant pas participé.

Le Yémen appauvri est en proie à la violence depuis 2014, année où les rebelles houthis (issus d'un groupe religieux musulman apparenté à une forme de chiisme) ont envahi une grande partie du pays, y compris la capitale, Sanaa, et la ville portuaire clé de Hudaydah.

Le conflit s'est intensifié en 2015 lorsque l'Arabie saoudite et ses alliés arabes, les Émirats Arabes Unis particulièrement ont lancé une vaste campagne aérienne et terrestre au Yémen dans le but de faire reculer les gains des Houthis.

La violence a dévasté l’infrastructure du Yémen, y compris ses systèmes de santé et d’assainissement, ce qui a amené l’ONU à décrire la situation comme l’un des pires désastres humanitaires des temps modernes.

 

Safiye Karabacak, Ali Murat Alhas, Monis Bin Ali et Ümit Dönmez

Photographie : Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Cheikh Sabah al-Khalid al-Hamad al-Sabah

Par Cem Özdel, Archive - Agence Anadolu 2018

 

ACTUALITÉ CONNEXE "YÉMEN"

 

Le conseiller présidentiel turc demande de l'aide pour le Yémen (7 décembre 2018)

La lauréate du Prix Nobel de la Paix appelle à la fin de la guerre au Yémen (22 novembre 2018)

Washington appelle à la fin des combats au Yémen (22 novembre 2018)

Yémen : Cellule de Daech démantelée par les forces de sécurité à Lahij (10 novembre 2018)

Bernie Sanders : «Les États-Unis doivent cesser d'aider l'Arabie saoudite au Yémen» (25 octobre 2018)

ONU : La famine menace 12 millions de Yéménites (16 octobre 2018)

200 Yéménites vont étudier en Turquie dans le cadre d'un protocole (3 octobre 2018)

Yémen : Arrivée du président Hadi à Aden (14 juin 2018)
Le ministre de l'Intérieur du Yémen rencontre le prince héritier d'Abu Dhabi (7 juin 2018)
ONU: 46 migrants se noient sur les côtes du Yémen, 16 disparus (6 juin 2018)
La «guerre des panneaux d'affichage» fait rage dans le Sud du Yémen (3 juin 2018)
La Turquie et le Qatar vont donner un million de dollars au Yémen (27 mai 2018)
Pas de victimes lors d'une attaque sur un navire turc au Yémen (26 mai 2018)
OMS: 21 tonnes de médicaments arrivées au Yémen en une semaine (25 mai 2018)
Yémen : Les forces des ÉAU commencent leur retrait progressif de Socotra (15 mai 2018)
Yémen : La Turquie «préoccupée» par l'évolution à Socotra (10 mai 2018)
Yémen : Deux soldats de la Garde présidentielle tués à Aden (7 mai 2018)
Les Yéménites n'abandonneront pas l'île de Socotra: officiel (4 mai 2018)
Des législateurs américains condamnent le déploiement non divulgué de soldats à la frontière saoudo-yéménite (4 mai 2018)
Le président du Yémen remercie la Turquie pour son aide (26 février 2018)
Yémen: la Turquie très inquiète des combats à Aden (30 janvier 2018)
La fondation turque IHH envoie de l'aide alimentaire au Yémen (26 mars 2017)
La Turquie aide l'enseignement supérieur au Yémen (5 février 2017)
L’Iran pourrait établir des bases navales au Yémen et en Syrie (27 novembre 2016)
Djibouti libère 20 Yéménites séquestrés pendant 48 heures (13 octobre 2016)
Yémen: Le bilan de l’attentat d’Aden s’élève à 70 morts (31 août 2016)
Un journaliste yéménite tué à al-Jawf (5 août 2016)
Yémen: Suspension des pourparlers du Koweit (29 juin 2016)
Turquie: Sur la trace d'un grand oncle fait prisonnier au Yémen durant la 1ère guerre mondiale (25 avril 2016)
OMS : La violence a tué 6200 personnes au Yémen (28 mars 2016)
L’ONU annonce la fin du conflit au Yémen pour le 10 avril (24 mars 2016)
Résolutions arabes sur l’initiative de paix française, les actions d’Israël et le Yémen (12 mars 2016)
ONU : 2 victimes sur 3 au Yémen sont mortes dans des raids aériens (4 mars 2016)
Yémen : Un navire turc d'aide humanitaire arrive à Aden (25 février 2016)
Yémen : Combats à Ta’iz , 44 morts (5 janvier 2016)

 

 


 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]