Israël décide de mettre fin à la coordination de la sécurité avec l'Autorité palestinienne

Israël décide de mettre fin à la coordination de la sécurité avec l'Autorité palestinienne

Une décision intervenue suite à l'arrestation d'Issam Aqel, accusé de transfert, de vente de biens palestiniens à des colons juifs.

 

Les autorités israéliennes ont décidé de mettre un terme à la coordination de la sécurité avec l'Autorité palestinienne dans les banlieues de Jérusalem-Est, ont rapporté jeudi les médias israéliens.

"Israël a décidé d'arrêter de manière formelle et complète la coordination de la sécurité dans les zones de Jérusalem-Est qui sont sous le contrôle administratif de l'autorité [palestinienne]", a déclaré l'Autorité de la radiodiffusion israélienne.

La décision, a-t-il dit, est intervenue en réponse à l'arrestation d'Issam Aqel, accusé d'avoir transféré et vendu des biens palestiniens à des colons (juifs).

Il y a deux mois, l'Autorité palestinienne avait arrêté Issam Aqel, citoyen américano-palestinien, et plusieurs personnes accusées d'avoir vendu une maison dans la vieille ville de Jérusalem à des colons israéliens.

En mettant fin à la coordination de la sécurité, a déclaré l'Autorité israélienne de la radiodiffusion, le gouvernement israélien cherche à faire pression sur l'Autorité palestinienne pour la libération d'Aqel.

"Tel Aviv pourrait prendre de nouvelles mesures contre l'Autorité palestinienne si cette dernière continuait de le tenir en détention", a-t-il déclaré.

Dernièrement, les autorités israéliennes avaient arrêté plusieurs dirigeants du Fatah à Jérusalem, dont le maire de l’Autorité palestinienne, Adnan Ghaith.

Ghaith a été arrêté dimanche à son domicile, dans le quartier de Silwan, dans la Jérusalem occupée. Il s'agissait de la troisième arrestation de ce type en un mois environ.

L’agence de presse palestinienne WAFA a rapporté jeudi que l’Autorité palestinienne était sous d'énormes pression et menaces pour la libération d'Aqel.

Ce développement récent intervient un jour après que l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a appelé l’Autorité palestinienne à libérer Aqel.

 

Monis Bin Ali, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

ACTUALITÉ CONNEXE ISRAËL/PALESTINE

 

Israël affirme avoir démantelé une «cellule» de Hamas en Cisjordanie

Un ministre israélien menace de démissionner en cas de non obtention du portefeuille de la Défense

Un parlementaire palestinien arrêté par l'armée israélienne

Un quatrième Palestinien meurt suite aux attaques israéliennes contre Gaza

L'armée israélienne pilonne la Bande de Gaza

Bombardement israélien sur le centre de la Bande de Gaza

 



Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]