Les dirigeants kurdes et turkmènes irakiens discutent de l'avenir de Kirkouk

Les dirigeants kurdes et turkmènes irakiens discutent de l'avenir de Kirkouk

Le chef turkmène affirme après une réunion à huis clos, que l'Autorité régionale kurde n'a "aucune intention" de redéployer des Peshmerga dans la province riche en pétrole.

 

Les dirigeants kurdes et turkmènes irakiens se sont rencontrés vendredi à Bagdad pour discuter de questions régionales, notamment de l'avenir de la province irakienne de Kirkouk, riche en pétrole.

Masoud Barzani, ancien président du Gouvernement régional du Kurdistan irakien (KRG), et Arshad Salihi, chef du Front turkmène irakien, ont assisté à la réunion.

Après la réunion à huis clos, Salihi a rapporté que les participants avaient discuté de propositions visant à redéployer les forces des Peshmergas kurdes à Kirkouk pour la première fois depuis fin 2017, lorsque les forces fédérales irakiennes avaient pris le contrôle de la province.

"Barzani a déclaré qu'ils [le GRK] n'avaient aucune intention de renvoyer des Peshmerga à Kirkouk", selon Salihi.

En ce qui concerne les moyens de garantir la sécurité dans la province, le dirigeant turkmène a déclaré: "Les deux parties veulent maintenir la sécurité à Kirkouk en utilisant une force de sécurité conjointe dotée d'un mandat provincial".

Selon Salihi, les dirigeants kurdes et turkmènes conviennent que Kirkouk ne devrait être gouverné par aucun groupe ou parti en particulier.

Depuis l’invasion de l’Iraq dirigée par les États-Unis en 2003, Kirkouk fait toujours l’objet d’un différend entre le gouvernement central à Bagdad et le KRG, basé à Erbil, dans le nord irakien.

Les forces de Peshmerga fidèles au GRK ont pris le contrôle de Kirkouk après la fuite de l’armée irakienne avant l’attaque du groupe terroriste Daech au milieu de 2014.

Mais après que le GRK a tenu un référendum illégitime sur l'indépendance de la région à la fin de l'année dernière, les troupes fédérales irakiennes sont revenues dans la province, tandis que les forces de Peshmerga se sont retirées de la région.

 

Haydar Karaalp, Maımaıtımıng Yılıxıatı, Adam Moro, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

ARTICLES CONNEXES

Bagdad et Erbil se coordonnent pour poursuivre la lutte contre Daesh
17 octobre 2018

La Turquie condamne l'attentat à la bombe contre les Turkmènes irakiens
1 juin 2018

Irak : Des kamikazes tuent deux membres des forces de l'ordre à Kirkouk
25 mai 2018

Irak :Des Turkmènes de Kirkouk entament une grève de la faim
18 mai 2018

Irak: le Front turkmène se dit déterminé à participer au nouveau gouvernement
12 mai 2018

Irak : 3 civils tués dans une explosion à Kirkouk
12 mai 2018

Irak: Les Arabes demandent la libération des prisonniers déténus par les Peshmergas
25 avril 2018

Attentat à la bombe contre des Turkmènes célébrant le Newroz au nord de l'Irak
23 mars 2018

Ankara condamne fermement l'attaque de Daesh contre les Turkmènes d'Irak
22 mars 2018

La Turquie et l’Irak examinent la reprise de l’exportation du pétrole de Kirkouk via le port de Ceyhan
16 novembre 2017

Irak: Des milliers de civils fuient Kirkouk après le retrait confus des Peshmergas
16 octobre 2017



Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]