Meurtre de Khashoggi: Londres et l'UE discutent de possibles sanctions contre Riyad

Meurtre de Khashoggi: Londres et l'UE discutent de possibles sanctions contre Riyad

Selon un porte-parole du MAE britannique, Londres attendra le résultat final de l'enquête turque.

 

Londres discute avec l'Union européenne (UE) de la possibilité d'imposer des sanctions à l'Arabie saoudite si l’implication de Riyad dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi est prouvée, a déclaré un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères, tout en précisant que son pays attendrait le résultat final de l’enquête turque avant de procéder à toute action punitive.

"Le Royaume-Uni était clair et les auteurs du terrible meurtre de Khashoggi doivent rendre des comptes", a indiqué le porte-parole lundi dans une déclaration écrite à la chaîne américaine "CNBC".

"Nous explorons avec nos partenaires de l'UE la possibilité d'un régime européen de sanctions globales, qui pourrait remédier à de telles violations brutales des droits de l'homme", a-t-il ajouté.

"Nous attendrons évidemment le résultat final de l'enquête turque avant de prendre toute décision", a souligné le porte-parole.

Le ministère britannique a ajouté qu'il "prendrait également en considération les explications fournies par l’Arabie saoudite sur la mort de Khashoggi avant d’adopter toute mesure punitive contre Riyad.

"Les actions de la Grande-Bretagne et de nos alliés dépendront de deux choses: premièrement, la crédibilité de l'explication finale donnée par l'Arabie saoudite et, deuxièmement, notre certitude qu'un tel épisode aussi effroyable ne peut ni ne sera répété".

Un haut responsable du département d'État américain a déclaré mardi à la chaîne américaine "ABC" qu’"il est très clair que le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed bin Salman, a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi".

Le responsable américain est parvenu à cette "évidence aveuglante" après avoir lu le rapport de la CIA sur le meurtre de Khashoggi. "Ce rapport est basé sur des interceptions de communication - y compris des appels téléphoniques antérieurs entre l'équipe de mise à mort et les assistants du prince héritier - et sur des comptes rendus et des analyses sur le terrain", a-t-il expliqué.

Vendredi dernier, le "Washington Post" a annoncé que la CIA avait conclu que Mohammed bin Salman, avait ordonné l’assassinat de Khashoggi dans le consulat saoudien à Istanbul plus tôt en octobre, ce que Riyad avait nié.

 

Hafawa Rebhi, Qualid Filsde Mohamed Chine

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

Responsable du Département d'État: Le Prince héritier saoudien a ordonné le meurtre de Khashoggi (20 novembre 2018)

CIA: Le meurtre de Khashoggi ordonné par le prince héritier saoudien (17 novembre 2018)

 


 

 

 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]