Le président irakien en visite à Téhéran

Le président irakien en visite à Téhéran

L’Irak espère bénéficier de la «coopération et des capacités» de l’Iran, selon le président irakien Barham Salih.

 

Le président irakien a rencontré samedi les dirigeants iraniens dans le cadre d'une visite officielle à Téhéran, la capitale iranienne, pour discuter des relations bilatérales et des problèmes régionaux.

Après une réunion avec son homologue iranien Hassan Rouhani, Barham Salih a déclaré lors d'une conférence de presse que les deux pays cherchaient à accroître le volume de leurs échanges commerciaux.

"Nous avons des relations étroites avec l'Iran et nous sommes désireux de les développer", a-t-il noté.

"Nous voulons que l'Irak soit un espace de conciliation entre les pays de la région, pas un espace de conflit", a-t-il ajouté, faisant référence à la tension actuelle entre les États-Unis et l'Iran ainsi que les problèmes relatifs et l'Arabie Saoudite et l'Iran.

La visite de Salih en Iran est la première du président irakien depuis son entrée en fonction le mois dernier.

Rouhani a pour sa part déclaré que ses entretiens avec le dirigeant irakien portaient sur la coopération énergétique entre les deux pays.

"Nous avons également discuté de l'extension d'une ligne de chemin de fer entre la ville iranienne de Shalamjah et Basra dans le sud de l'Irak", a-t-il rapporté.

"Nous cherchons à augmenter le volume des échanges commerciaux avec l'Irak à 20 milliards de dollars par an", a rappelé Rouhani.

Salih a également rencontré le Guide suprême iranien Ali Khamenei dans le cadre de sa visite.

Les relations bilatérales et les questions régionales étaient à l’ordre du jour de la réunion, dans laquelle Khameni a souligné que l’unité des groupes ethniques et religieux constitutifs de l’Irak était nécessaire pour résister aux «gouvernements malveillants» qui complotaient contre l’Irak et la région.

Salih a souligné les liens historiques des deux pays ainsi que les efforts de reconstruction de Bagdad, précisant qu'il visait à faire de l'Irak un pays "fort" dans la région.

Les déclarations des dirigeants irakiens et iraniens vont à l’encontre des récentes sanctions imposées par les États-Unis à l’Iran.

L’Ambassade des États-Unis à Bagdad a annoncé la semaine dernière que les États-Unis accordaient à l’Irak une renonciation (ou un délai pour la mise en application) de 45 jours aux sanctions imposées à l’Iran en ce qui concerne les importations de gaz naturel et d’électricité.

L'Irak, aux prises avec des pannes d'électricité et une production d'électricité insuffisante, dépend de son voisin pour importer du gaz naturel dans ses centrales électriques.

La deuxième vague de sanctions renouvelées imposées par les États-Unis à l'encontre du troisième plus grand exportateur de l'OPEP a officiellement commencé le 5 novembre, visant les secteurs de l'énergie, de la construction navale, des transports et des finances.

L'administration Donald Trump a également accordé à la Chine, à la Corée du Sud, à Taiwan, à la Grèce, à l'Inde, à la Turquie, à l'Italie, une dérogation de 180 jours pour les importations d'hydrocarbures iraniens.

 

Ibrahim Salih, Ali Mohamed, Muhammet Kursun, Ahmet Salih Alacacı, Burcu Arik, Ümit Dönmez
Photographie : Le président irakien, Barham Salih - Archive, Agence Anadolu

 

 



 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]