L'enquête saoudienne sur le meurtre de Khashoggi «manque de crédibilité»

L'enquête saoudienne sur le meurtre de Khashoggi «manque de crédibilité»

Amnesty International demande une enquête indépendante des Nations Unies afin de révéler la vérité sur le meurtre du notable et journaliste saoudien.

 

Amnesty International a déclaré jeudi que l'enquête saoudienne sur l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi "manquait de crédibilité".

«L'Arabie Saoudite a un bilan épouvantable en matière de droits de l'homme. Leur enquête sur le meurtre de #JamalKhashoggi manque de crédibilité. Une enquête de @UN [l'ONU] est nécessaire pour que les coupables soient tenus pour responsables face à la justice», a souligné l'ONG dans une série de tweets.

Saluant l’appel de la Turquie à une enquête internationale sur l’affaire du journaliste saoudien assassiné, Amnesty International a noté: "La Turquie doit demander à l’ONU de lancer une enquête maintenant."

«Le procureur saoudien demande la peine de mort pour 5 suspects dans l'assassinat de #JamalKhashoggi après une enquête factice. Nous avons besoin d'une enquête crédible pour établir les faits et veiller à ce que les responsables soient traduits en justice dans le cadre de procès équitables sans peine de mort », a-t-il ajouté.

Auparavant, le procureur général du Royaume avait annoncé son intention d’appeler à la peine de mort contre toute personne reconnue coupable d’avoir ordonné et exécuté le meurtre du journaliste.

Le ministère public saoudien a déclaré que l'ordre de tuer Khashoggi avait été reçu du chef d'une équipe chargée par la direction saoudienne de négocier avec le journaliste.

Amnesty a souligné que l'issue de l'enquête saoudienne sur l'Affaire Khashoggi jeudi était "non fiable".

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a déclaré que son pays considérait le meurtre de Khashoggi le mois dernier comme un "crime" et une "grosse erreur".

Khashoggi, collaborateur fréquent du Washington Post, a été tué le 2 octobre dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Après des semaines de négation de toute implication dans le crime, l’Arabie saoudite a reconnu par la suite que Khashoggi avait été tué à l’intérieur du consulat, tout en affirmant que la famille royale saoudienne n’avait jamais eu connaissance d’un complot visant à assassiner le journaliste.

 

Sena Güler, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


 

 

 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]