Affaire Khashoggi : Un enregistrement vocal pourrait impliquer le Prince héritier saoudien

Affaire Khashoggi : Un enregistrement vocal pourrait impliquer le Prince héritier saoudien

Un enregistrement audio d'une conversation à propos du meurtre de Jamal Khashoggi pourrait être «l'une des preuves les plus solides» impliquant Mohammed bin Salman selon le New York Times.

 

Un appel téléphonique entre un assassin présumé de Jamal Khashoggi et son supérieur pourrait impliquer le prince héritier saoudien dans le meurtre du journaliste, a rapporté lundi le New York Times, quotidien américain.

"Un membre de l'équipe de mise à mort a demandé à un supérieur au téléphone de «dire à votre patron», supposé être le prince héritier Mohammed bin Salman, "que les agents avaient rempli leur mission", a noté le journal.

Il citait trois personnes qui connaissaient un enregistrement vocal en rapport avec le meurtre de Khashoggi, recueilli par les services de renseignements turcs, et qui "est perçu par les responsables des services de renseignements comme l’une des preuves les plus solides" établissant un lien entre Ben Salman et le meurtre de Khashoggi.

"Bien que le prince n'ait pas été cité nommément, les services de renseignements américains estiment que «votre patron» est une référence au prince Mohammed", a-t-il déclaré.

Maher Abdulaziz Mutreb, l'un des 15 Saoudiens du peloton envoyé à Istanbul dans le cadre de l'opération d'assassinat de Khashoggi, a passé un appel téléphonique et parlé en arabe, selon le rapport.

Selon le journal, les services de renseignements turcs ont indiqué à des responsables américains que Mutreb s’adressait à un des assistants du prince.

"Bien que les traductions de l’arabe puissent différer, les personnes informées au cours de la conférence téléphonique ont déclaré que M. Mutreb avait également signifié à l’assistant du «patron» que l’acte avait été accompli", a précisé le Times.

Selon des sources citées dans le reportage, des médias turcs auraient déclaré que l'audio "n'impliquait pas de manière concluante le prince Mohammed".

"Les services de renseignements américains et d'autres représentants du gouvernement ont mis en garde que l'enregistrement, aussi convaincante soit-il, ne constitue toujours pas une preuve irréfutable de son implication dans la mort de M. Khashoggi", ont-elles ajouté.

Khashoggi, un ressortissant saoudien et chroniqueur du Washington Post, a été tué le 2 octobre dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Après des semaines de mensonges, le royaume a admis que Khashoggi avait été tué au consulat mais affirma que la famille royale saoudienne n'avait pas connaissance d'un complot visant à l'assassiner.

À ce jour, 18 personnes, dont des agents de sécurité, ont été arrêtées en Arabie saoudite en lien avec le meurtre.

 

Servet Günerigök, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


 

Mots-clés: Jamal Khashoggi, Affaire Khashoggi, Bin Salman, Mohammed bin Salman

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]