L'Arabie Saoudite se prépare à confesser le meurtre de Khashoggi

L'Arabie Saoudite se préparerait à confesser le meurtre de Khashoggi

L'admission pourrait mettre fin aux questions sur le sort d'un journaliste porté disparu depuis le 2 octobre , selon CNN.

 

L'Arabie Saoudite s'apprête à admettre qu'elle a tué le journaliste saoudien disparu, Jamal Khashoggi, "lors d'un interrogatoire qui a mal tourné", selon un rapport publié lundi.

La prochaine admission pourrait mettre fin aux interrogations sur le sort de Khashoggi. Le journaliste du Washington Post est porté disparu depuis le 2 octobre, date de sa dernière apparition au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, en Turquie.

Les Saoudiens affirmeront dans un rapport qu'ils avaient l'intention d'enlever Khashoggi de Turquie, mais l'avaient tué accidentellement lors d'un interrogatoire, a rapporté CNN, citant deux sources anonymes.

Le réseau américain d'information a cité une source qui avait averti que le rapport était toujours en préparation et pouvait être modifié. Une autre source a déclaré à CNN que le rapport risquait de faire porter le blâme à de hauts responsables saoudiens, affirmant que le complot avait été mené sans autorisation officielle et transparence, tout en cherchant à blâmer les personnes immédiatement impliquées.

Le journaliste influent, Jamal Khashoggi était entré au consulat saoudien d'Istanbul le 2 octobre 2018 et on ne l'a pas vu sortir du bâtiment depuis cette date.

Après s'être entretenu par téléphone avec le roi saoudien Salman Bin Abdulaziz Al Saoud pendant 20 minutes plus tôt lundi, le président américain Donald Trump a évoqué la possibilité que des "assassins malhonnêtes" soient à l'origine de la disparition de Khashoggi.

Trump a déclaré que Salman nie fermement toute connaissance de la disparition de Khashoggi.

"Il ne savait pas vraiment, peut-être que je ne voulais pas entrer dans son esprit mais il me semblait que cela aurait pu être des tueurs voyous, qui sait? Nous allons essayer d'aller au fond des choses très bientôt mais il a platement réfuté", a déclaré Trump à la presse.

Des responsables turcs et saoudiens sont arrivés lundi au consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul pour une enquête conjointe sur l'Affaire Khashoggi.

Le jour de la disparition du journaliste, quinze autres Saoudiens, dont plusieurs responsables, sont arrivés à Istanbul dans deux avions et sont entrés dans le consulat alors que Khashoggi était à l'intérieur, ont indiqué des sources policières turques. Tous les individus identifiés ont depuis quitté la Turquie.

Une porte-parole du Conseil de sécurité nationale a déclaré aux médias qu'il était impératif que les autorités turques bénéficiant du soutien complet et transparent de l'Arabie saoudite soient en mesure d'enquêter de manière approfondie sur l'affaire et de publier officiellement les résultats de l'enquête une fois l'enquête terminée.

La porte-parole a également exprimé son soutien aux efforts des enquêteurs turcs et a déclaré qu'elle ne préjugerait pas du résultat de l'enquête tout en notant que Washington était prêt à apporter son aide.

 

Michael Hernandez, Corey Blackman, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu, 14 octobre 2018

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Jamal Khashoggi, Affaire Khashoggi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]