Les terroristes des YPG / PKK imposent un couvre-feu à Raqqah en Syrie

Les terroristes des YPG / PKK imposent un couvre-feu à Raqqah en Syrie

Raqqah a été capturée par le groupe terroriste YPG / PKK en octobre dernier avec le soutien aérien des États-Unis.

 

Le groupe terroriste YPG / PKK a imposé un couvre-feu dans la province de Raqqah, dans le nord de la Syrie, dans le but de faire taire les manifestations contre le groupe, selon des sources locales.

"Le groupe terroriste empêche la circulation des civils à destination et en provenance du centre-ville et des deux rives de l’Euphrate", a déclaré une source locale sous couvert d’anonymat pour des raisons de sécurité.

Selon la source, le couvre-feu a été imposé vendredi afin d'empêcher les manifestations contre ses pratiques et les assassinats de membres de YPG / PKK.

Au cours des trois derniers jours, des terroristes de YPG - PYD / PKK ont attaqué des maisons de civils, arrêté plus de 150 civils et tué deux personnes.

On ne sait toujours pas quand le couvre-feu sera levé.

Les sources ont indiqué que le groupe terroriste permet aux civils de se déplacer au centre de la ville à certains moments, et leur permet de quitter leurs maisons pour seulement deux heures par jour.

Le groupe terroriste a également interdit aux civils de se rendre aux mosquées au cours des trois derniers jours.

Les terroristes de YPG / PKK utilisent Raqqah comme quartier général principal et comme base pour contrôler les autres zones occupées.

Raqqah, un ancien bastion de Daech, a été capturé par le YPG / PKK en octobre dernier avec le soutien aérien des États-Unis.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan") Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

Mohamed Misto, Adham Kako, Mahmoud Barakat, Mohamed Sabry Emam Muhammed, Ümit Dönmez
Photographie : Raqqah, Syrie / Archive, Agence Anadolu

 

 


 

 

 
 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 novembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]