Manbij : La formation pour une patrouille conjointe entre la Turquie et les États-Unis doit commencer «sous peu»

Manbij : La formation pour une patrouille conjointe entre la Turquie et les États-Unis doit commencer «sous peu»

Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, déclare que la formation pour les patrouilles combinées commencera dans les 72 heures en Turquie.

 

La formation pour une patrouille conjointe turco-américaine dans la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, débutera "prochainement", a annoncé le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis.

La formation pour les patrouilles combinées "commence sous peu en Turquie. Les engins sont présents. Les officiers sont présents, et ils commenceront sous peu », a annoncé Mattis dans un communiqué publié jeudi par le ministère de la Défense.

Mattis, en route vers la Colombie, a déclaré aux journalistes que la formation commencerait "dans les 72 heures".

Par ailleurs, le chef par intérim du Moyen-Orient au Département d’Etat a précisé vendredi que la mésentente actuelle entre la Turquie et les Etats-Unis n’avait pas affecté l'accord bilatéral sur Manbij.

"La marche suivie sur la feuille de route de Manbij par toutes les parties impliquées a été sans heurt et extrêmement encourageante. Il n'y a pas eu de conséquence ou d'impact que nous pouvons discerner, [et] les autres problèmes bilatéraux en jeu [ont été sans impact]", a déclaré David Satterfield.

L'accord de Manbij entre la Turquie et les États-Unis se concentre sur le retrait du groupe terroriste YPG, affilié au PKK, de la ville de Manbij afin de stabiliser la région.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan") Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Diyar Güldoğan, George Albert Bernard, Ümit Dönmez

Photographie :   Archive, Agence Anadolu, Manbij, Syrie

 



 

 
 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]