Navire "Liberté": Israël responsable de la vie des passagers, selon une Instance palestinienne

Navire «Liberté»: Israël responsable de la vie des passagers, selon une instance palestinienne

Bassam al-Manasra, porte-parole du Mouvement national pour briser le blocus, a appelé la communauté internationale à «protéger les passagers».

Un organisme populaire de Gaza a tenu Israël pour responsable de la vie des passagers à bord du navire "Liberté" intercepté en Méditerranée alors qu'il tentait de briser le blocus de la Bande de Gaza.

C'est ce qu'a déclaré Bassam Al-Manasra, porte-parole du Mouvement national pour briser le blocus (non gouvernemental), lors d'une conférence de presse tenue au port de Gaza.

L'activiste palestinien a appelé la communauté internationale à "protéger les passagers du navire et à faire pression par tous les moyens disponibles sur Israël pour briser le blocus injuste sur la Bande de Gaza".

"Les forces navales israéliennes ont intercepté le bateau qui a brisé le siège et l'a contrôlé après avoir franchi 12 milles marins", a-t-il rapporté, tout en insistant sur le caractère pacifique du mouvement "qui se poursuivra jusqu'à la réalisation de ses objectifs".

Le mouvement vise en effet à briser le blocus maritime imposé par la marine israélienne à la Bande de Gaza depuis 2007, a-t-il ajouté.

La marine israélienne a intercepté un bateau palestinien qui tentait de briser le blocus maritime imposé à la Bande de Gaza.

Le porte-parole de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a déclaré, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie : "Les forces de la marine ont intercepté un bateau palestinien avec huit passagers à bord".

"Le bateau a violé le cordon maritime imposé autour de la Bande de Gaza. Il a été arrêté sans incident", a-t-il ajouté.

Le porte-parole a précisé : "Après avoir les avoir fouillés, la marine conduira le bateau et les passagers à la base navale d'Ashdod".

Le bateau a appareillé mardi matin du port de la ville de Gaza, dans une seconde tentative de briser le locus imposé au secteur, avec la participation de 11 civils palestiniens, dont des blessés, des malades, et des universitaires au chômage.

A noter que le communiqué de l’armée a fait état de seulement huit personnes.

Il s’agit de la deuxième tentative maritime de briser le blocus imposé à la Bande de Gaza. Un premier bateau a appareillé le 29 mai dernier, avant d’être intercepté par la marine israélienne.

Israël a imposé un blocus sur la Bande de Gaza depuis la victoire du mouvement Hamas aux élections législatives en 2006. Le blocus a été durci à la mi-2007, après que le mouvement a pris le contrôle du secteur.

 

Mohammed Majid, Hafawa Rebhi, Qualid Filsde Mohamed Chine

 

Photographie : Mustafa Hassona Agence Anadolu, 10 Juillet 2018, Port de Gaza

 

 


 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]