«L'armée turque restera au nord de l'Irak jusqu'à la fin de sa mission»

«L'armée turque restera au nord de l'Irak jusqu'à la fin de sa mission»

Le ministre turc de la Défense a rappelé le soutien de l'Iran aux opérations anti-terroristes de la Turquie dans le nord de l'Irak.

Les Forces armées turques (TSK) resteront dans le nord de l'Irak jusqu'à ce que la région soit libérée des terroristes, a déclaré mardi le ministre turc de la Défense.

S'exprimant au bureau des rédacteurs de l'Agence Anadolu à Ankara, Nurettin Canikli a déclaré: "Les Forces armées turques resteront dans [le nord de l'Irak] avec tous les moyens jusqu'à la fin de leur mission".

Il a précisé que la dernière série d'opérations dans le nord de l'Irak différait des précédentes en ce sens que les troupes turques y avaient installé leurs bases pour la première fois.

"Nous serons là-bas [dans le nord de l'Irak] de façon permanente jusqu'à ce que nous éliminions complètement la terreur".

Canikli a également rappelé que l'Iran avait "très clairement" exprimé son soutien aux opérations anti-terroristes de la Turquie visant tous les éléments terroristes du nord de l'Irak, y compris la région de Qandil, siège en zone montagneuse irako-iranienne du PKK.

Plus de 500 terroristes ont été neutralisés dans le nord de l'Irak depuis le début de 2018, a-t-il noté.

"Ils [les terroristes du PKK] organisent des attaques contre notre pays [depuis le nord de l'Irak], il y a de sérieuses infiltrations [en Turquie], une région assez montagneuse [...] où la terreur et les terroristes peuvent facilement se déplacer."

Le ministre de la Défense a également souligné que l'armée a mené l'opération sans nuire à l'intégrité territoriale de tout pays.

Lundi, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, en campagne électorale avait informé ses concitoyens que la Turquie avait lancé des opérations antiterroristes dans les régions de Qandil et de Sinjar, dans le nord de l'Irak.

Les frappes aériennes sur les cibles du PKK dans le nord de l'Irak, où le groupe terroriste a sa base principale dans la région du mont Qandil, près de la frontière iranienne, est régulièrement mise en place depuis juillet 2015, lorsque le groupe terroriste PKK a repris sa campagne armée.

Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie ainsi que les États-Unis et l'Union Européenne. Dans sa campagne de terreur contre la Turquie, qui dure depuis plus de trois décennies, plus de 40 000 personnes ont été tuées, dont des milliers de mineurs.

 

Nilay Kar Onum, Mert Bezgin, Ümit Dönmez

 
 
 
 
 
 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]