Doha dépose plainte contre Abou Dhabi à la CIJ

Doha dépose plainte contre Abou Dhabi à la CIJ

Selon la porte-parole de la Diplomatie qatarie.

Doha a déposé une plainte contre Abou Dhabi devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) pour dénoncer les procédures émiraties illégales relatives au blocus [provoqué par la Crise du Golfe] imposé au Qatar, a annoncé, lundi, par un tweet  la porte-parole de la Diplomatie qatarie, Lolwah Alkhater.

Alkhater a indiqué dans son tweet que le Qatar a décidé de recourir à la CIJ pour dénoncer les récentes violations et mesures émiraties illégales liées au blocus imposé à Doha.

Elle n’a, toutefois, pas précisé davantage de détails quant à la procédure engagée ou sur les violations dont elle parle.

Aucun commentaire officiel n’a été émis, dans l’immédiat, par Abou Dhabi au sujet de la nouvelle.

Le 5 Juin 2017, l'Arabie Saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis et le Bahreïn avaient rompu leurs liens avec le Qatar, sous prétexte de "soutien au terrorisme".

Doha qui a nié les accusations de ses voisins, affirmait qu'elle faisait face à une campagne "d'instrumentalisations" et de "mensonges" visant à lui imposer une "tutelle".

Le Koweït mène, quant à lui, des efforts de médiation pour dénouer la Crise du Golfe qui perdure depuis un an. Toutefois, aucun progrès n’a été, jusqu’à présent, enregistré.

Le Qatar avait annoncé à plusieurs reprises qu'il avait l'intention de poursuivre les pays boycotteurs pour indemniser les personnes touchées par le blocus.

 

Mohamed Fahd, Hatem Kattou

 

 


 

 

 

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]