Des terroristes du YPG / PKK vandalisent des maisons dans le nord-ouest de la Syrie

Des terroristes du YPG / PKK vandalisent des maisons dans le nord-ouest de la Syrie

Des maisons de résidents du nord d'Alep, qui ont été forcées de fuir, sont pillées et brûlées par des terroristes.

Le groupe terroriste YPG / PKK a pillé et vandalisé les maisons et les terres de civils dans la ville syrienne de Tal Rifaat.

Selon les informations obtenues par l'Agence Anadolu auprès de sources locales, des terroristes du YPG / PKK ont pillé des maisons appartenant à des civils dans les villages de Menagh et d'Ayn Dakna.

Les forces du régime de Bachar al-Assad et des groupes terroristes étrangers soutenus par l'Iran, qui venaient des districts ruraux d'Alep à Nubul et Zahra, ont également commis des actes de vandalisme similaires dans la région.

Les images filmées par l'agence Anadolu capturent les moments où les maisons ont été incendiées et où de la fumée a émergé des champs.

Bachar Allito, chef du bureau du conseil militaire de Tal Rifaat, a déclaré à l'agence Anadolu qu'il avait également été témoin de la fumée qui montait de Tal Rifaat et des villages voisins.

Allito a estimé qu'une éventuelle négociation turco-russe sur la libération de Tal Rifaat des groupes terroristes dans le but d'assurer la paix et la sécurité pourrait forcer les terroristes du PYD / YPG / PKK et les milices soutenues par l'Iran à quitter la zone.

Un autre responsable local, Mahmoud Allito, chef du conseil local de Tal Rifaat, avait rappelé dans un communiqué en mars que le YPG / PKK avait capturé plus de 50 villages dans la région en 2016.

"Au milieu de terribles attaques terroristes, des familles ont été forcées de fuir vers la frontière turque ... Près de 250 000 civils ont été contraints de fuir la région", avait-t-il ajouté.

Auparavant, des habitants de Tal Rifaat et de nombreux membres de l'Armée syrienne libre ont organisé des manifestations, demandant à la Turquie de les aider à libérer leurs terres des terroristes du YPG / PKK.

La Turquie et la Russie poursuivent les pourparlers pour libérer Tal Rifaat des terroristes. Si les négociations se concluent positivement, environ 250 000 civils retourneront chez eux.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l'opération «Rameau d'olivier» pour défaire l'emprise des terroristes YPG / PKK et Daech sur la région d'Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie, à la frontière turque. Le 18 mars, les Forces armées turques (TSK) et les membres de l'Armée syrienne libre (ASL) ont libéré la ville d'Afrin, au 58e jour de l'opération.

 

Importance de Tal Rifaat

Tal Rifaat est situé à 18 kilomètres de la frontière turque.

Au début de 2016, les terroristes de YPG / PKK visaient à capturer les régions situées entre la rive est de l'Euphrate et l'ouest d'Afrin, afin de relier les terres déjà capturées.

Le groupe terroriste, se déplaçant d'Afrin au sud-est et de Manbij à l'ouest, a essayé de prendre le contrôle de Tal Rifaat et d'Al-Bab et de relier la ligne. Ce faisant, les YPG / PKK ont cherché à prendre le contrôle de la frontière syro-turque.

Cependant, l'Opération «Bouclier de l'Euphrate» de la Turquie a rendu impossible aux terroristes d'atteindre leurs objectifs.

L'opération Bouclier de l'Euphrate a débuté en août 2016 et s'est achevée fin mars 2017. Elle visait à renforcer la sécurité frontalière et régionale, soutenir les forces de la coalition et éliminer la menace terroriste de Daech le long des frontières sud de la Turquie.

Lors de son invasion de Tal Rifaat, les YPG / PKK ont chassé 250 000 citoyens syriens, arabes pour la majorité d'entre eux. Les habitants de la ville ont trouvé refuge à Azaz, qui est adjacente à la zone «Bouclier de l'Euphrate» et est sous contrôle de l'opposition.

Les terroristes ont ensuite déplacé des familles kurdes d'Afrin à à Tal Rifaat.

Actuellement, environ 15 000 à 20 000 Kurdes et Arabes vivent dans le district, dont 700 à 800 seulement sont des résidents arabes de Tal Rifaat.

 

Muhammed Misto, Ömer Koparan, Adham Kako, Sena Güler, Sıdrah Gufran Roghay, Ümit Dönmez

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 





 

 


 

 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]