Israël accuse l'UE de financer des organisations pro-boycott

Israël accuse l'UE de financer des organisations pro-boycott

Selon un rapport officiel élaboré par le ministère israélien des Affaires stratégiques.

Israël a accusé l'Union européenne (UE) de financer des organisations internationales soutenant son boycott, a-t-on appris du quotidien israélien "Israel Hayom".

C'est ce qui ressort d'un rapport élaboré par le ministère israélien des Affaires stratégiques contenant une liste d'organisations qui, selon lui, reçoivent un financement de l'UE et favorisent la délégitimation et le boycott contre Israël. Cette liste comprend notamment le mouvement BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions).

Selon le rapport, publié jeudi par "Israel Hayom", plus de 5 millions d'euros ont été transférés directement, en 2016, de l'UE aux organisations en question.

L'étude montre, également, que "des millions d'euros sont parvenus aux organisations par le biais d'un financement indirect par l'intermédiaire d'un tiers".

La liste comprend des organismes internationaux, autres que le mouvement BDS, tels que l’Organisation populaire norvégienne d’aide [humanitaire] (NPA).

Le rapport indique, en effet, que NPA avait reçu, en 2016, un financement de 1,76 million d'euros de la part de l'UE, avant d'appeler, en 2017, les institutions financières à retirer leurs investissements d'Israël.

L'étude a ciblé, également, des organisations palestiniennes indépendantes soutenues par l'UE, dont "l'Organisation Al-Haq" (Droit - Loi pour l’Humanité) et le "Centre palestinien pour les droits de l'Homme" (PCHR).

Le ministère israélien a, d'autre part, indiqué que des Etats membres de l'Union apportent leur soutien aux organisations en question, d'une manière individuelle, loin de la politique commune de l'UE.

Le rapport prétend que les données publiées "peuvent représenter une part modeste du financement européen fourni aux organisations palestiniennes".

"Financer ces organismes conduit nécessairement", selon le ministère, "à soutenir des activités contre Israël".

Aucun commentaire officiel n’a été émis par l’UE au sujet des accusations israéliennes.

L'UE interdit l'établissement de relations commerciales ou académiques avec les institutions israéliennes ayant des succursales ou des activités dans les colonies de Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

L’UE restreint toute relation de coopération avec Israël à l'intérieur de la ligne d'armistice de 1949.

En 2015, l’UE avait, également, publié une résolution visant à étiqueter les produits des colonies exposés dans les magasins européens pour afficher leur source.

Le mouvement BDS est une campagne internationale appelant à exercer diverses pressions sur Israël afin de mettre fin à l'occupation et à la colonisation des terres arabes, d'assurer l'égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d'Israël, et de respecter le droit au retour des réfugiés palestiniens.

 

Oussama al-Ghassani, Emna Meddeb, Hafawa Rebhi


 


 

 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]