Le Hamas remercie la Turquie pour sa réaction rapide au massacre de Gaza

Le Hamas remercie la Turquie pour sa réaction rapide au massacre de Gaza

Le porte-parole du groupe, Sami Abu Zuhri parle à l'Agence Anadolu depuis la Mauritanie.

Le Hamas a exprimé mardi son appréciation pour la réponse rapide de la Turquie au massacre perpétré lundi par les troupes israéliennes contre des manifestants palestiniens pacifiques sur la frontière orientale de la Bande de Gaza.

S'adressant à l'Agence Anadolu lors d'une visite en Mauritanie, où il participera à une conférence pro-palestinienne, le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri a salué le soutien du gouvernement turc et du peuple pour la cause palestinienne.

"Le peuple turc a pris les rues immédiatement après le massacre de lundi; c'était très encourageant ", a-t-il déclaré.

Selon Abu Zuhri, le rôle de la Turquie revêt une importance particulière dans la mesure où le pays occupe actuellement la présidence tournante de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

L'ambassadeur d'Israël à Ankara a quitté la Turquie mercredi - à la demande de cette dernière - peu de temps après la violence meurtrière à la frontière entre Gaza et Israël.

Le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag a annoncé lundi que le gouvernement turc avait déclaré trois jours de deuil en solidarité avec les martyrs de Gaza.

"Nous apprécions le rôle de la Turquie et espérons renforcer cette interaction avec la fourniture de l'aide humanitaire nécessaire à Gaza, qui continue d'être assiégée", a déclaré Abu Zuhri.

Il a également appelé à l'ouverture d'hôpitaux pour aider à soigner les blessés de Gaza, exhortant les organisations turques à fournir un soutien aux familles de Gaza en difficulté.

Lundi, au moins 62 manifestants palestiniens ont été tués - et des centaines d'autres blessés - par les troupes israéliennes déployées de l'autre côté de la frontière.

La manifestation de lundi coïncidait avec le 70e anniversaire d'Israël - un événement que les Palestiniens appellent «la catastrophe» - et la relocalisation de l'ambassade des États-Unis à Israël de Tel Aviv à Jérusalem, qui a également eu lieu lundi.

Depuis le début des rassemblements de Gaza le 30 mars, au moins 103 manifestants palestiniens ont été tués par des tirs de l'armée israélienne.

La semaine dernière, le gouvernement israélien a déclaré que les manifestations frontalières en cours constituaient un "état de guerre" dans lequel le droit international humanitaire ne s'appliquait pas.

 

Mohamed al-Bakkai, Mahmoud Barakat, Adam Moro, Ümit Dönmez

Photographie : Agence Anadolu



 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]