La neuvième série de pourparlers d'Astana continue

La neuvième série de pourparlers d'Astana continue

La Turquie, la Russie et l'Iran ont tenu des réunions bilatérales et trilatérales sur les zones de désescalade et la libération des détenus.

Le premier jour de la neuvième série de pourparlers de paix visant à mettre un terme au conflit en Syrie s'est achevé lundi à Astana, la capitale du Kazakhstan.

Les derniers développements dans la zone de désescalade, les libérations de captifs et d'otages ont été abordés par des représentants de la Russie, de la Turquie et de l'Iran - les Etats garants ayant négocié un cessez-le-feu en Syrie en décembre 2016.

La Turquie, la Russie et l'Iran ont tenu des réunions bilatérales et trilatérales lors du neuvième round des pourparlers syriens à l'hôtel Rixos à Astana.

Selon les sources qui ont assisté à la réunion, les principaux sujets à l'ordre du jour sont les zones de désescalade, les violations du cessez-le-feu et la situation des personnes forcées à émigrer vers le nord de la Syrie depuis la Ghouta orientale et Homs.

Les conditions nécessaires pour déterminer le processus de libération des captifs et des otages ont également été discutées.

Les délégations iranienne et russe ont également tenu des réunions avec Bashar Ja'afari, représentant du régime de Bachar al-Assad.

Des délégations de la Jordanie et des Nations Unies ont participé aux pourparlers en tant qu'observateurs, tandis que les États-Unis n'ont pas participé aux pourparlers.

La délégation turque a également tenu une réunion lundi avec l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, concernant la création d'un comité de constitution.

La délégation turque est présidée par le sous-secrétaire adjoint du ministère des Affaires étrangères, Sedat Onal, tandis que Alexandre Lavrentiev, l'envoyé spécial du président russe pour la Syrie, dirige sa délégation; Le vice-ministre des Affaires étrangères, Hossein Jaberi Ansari, dirige la délégation iranienne.

Au cours de la huitième série de pourparlers de paix visant à mettre fin au conflit syrien les 21 et 22 décembre 2017, les délégations ont, entre autres décisions, convenu de la libération des détenus et du déminage des sites historiques du pays.

 

Selen Temizer, Merve Aydoğan, Yannick Demoustier, Ümit Dönmez



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]