Erbil/ Législatives: La Commission électorale réfute tout piratage

Erbil/ Législatives: La Commission électorale réfute tout piratage

Les allégations relayées par certains médias, selon lesquelles le système électronique a été piraté, visent à "discréditer le processus électoral à Erbil", affirme le président du bureau de la Commission supérieure indépendante pour les élections.
 

Le président du bureau de la Commission supérieure indépendante pour les élections (IHEC) à Erbil, Kader Ali, a réfuté, lundi, des allégations sur une opération de piratage du système électronique utilisé lors des Législatives tenues samedi en Irak.

Ali, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Erbil dans le District du Nord de l’Irak, a affirmé que le système adopté pour le vote électronique n’a pas été piraté. Il a, également, souligné que seuls les votes à la date du 12 mai seront validés et pris en compte.

Le responsable a, d’autre part, indiqué que le dépouillement était en cours à Erbil et que le bureau de l’IHEC qu’il dirige était en contact avec le Commission centrale à Bagdad.

Il a précisé que les allégations relayées par certains médias, selon lesquelles le système électronique a été piraté, visent à "discréditer le processus électoral à Erbil". 

Les législatives tenues, samedi, en Irak, sont les premières depuis la défaite de Daech en fin 2017, les deuxièmes depuis le retrait des forces américaines du pays en 2011, et les quatrièmes depuis le renversement du régime de Saddam Hussein en 2003.
 

Mazen Baqal, Qualid Filsde Mohamed Chine


 


 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]