Cause palestinienne : Trois mille parlementaires signent le Pacte d’al-Qods à Istanbul

Cause palestinienne : Trois mille parlementaires signent le Pacte d’al-Qods à Istanbul

La campagne de la signature du Pacte d’al-Qods avait été lancée au début du mois courant et prendra fin le 14 mai.

Photographie : Kaan Bozdoğan, Agence Anadolu

 

 

 

La Ligue des parlementaires pour Al-Qods (non gouvernementale) a annoncé, samedi, la signature du Pacte d’al-Qods par près de 3000 parlementaires, soutenant la Cause palestinienne.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse tenue dans la ville d’Istanbul, avec la participation de plus 50 parlementaires de la Turquie, ainsi que de nombreux parlementaires d’Algérie, de Tunisie, du Soudan, d'Égypte, de Palestine, de Jordanie, d’Irak, du Yémen et de Libye.

La campagne de la signature du Pacte d’al-Qods avait été lancée au début du mois courant et prendra fin le 14 mai.

Ce Pacte constitue une réponse à la décision de Trump sur la reconnaissance de Jérusalem comme étant la capitale d’Israël.

Il tient également la communauté internationale pour responsable de l’hostilité de l’entité sioniste et de son allié Washington et assure que « Jérusalem occupée est la capitale éternelle de la Palestine ».

Ont participé à la conférence le président de la Ligue, Hamid al-Ahmar, le président de la Ligue turque, Nureddin Nebati, et le Chef du comité de l’amitié turco-palestinienne, Hasan Turan.

"Le Pacte n’est pas provisoire et représente un message de vie pour nous et pour nos enfants jusqu’à la libération de la Palestine", ont assuré les participants.

La Ligue des parlementaires pour Al-Qods avait été fondée en 2015 dans la ville d’Istanbul.

Elle a pour objectif de concrétiser le rôle des parlementaires dans le monde envers Jérusalem et la Palestine.

La Ligue vise également à coordonner les efforts des parlementaires pour la coopération et le dialogue autour de la Palestine et de Jérusalem.

La signature du Pacte coïncide avec les marches du Retour, organisées quotidiennement aux frontières entre la Bande de Gaza et Israël, et ce, depuis le 30 mars dernier.

Ces manifestations quotidiennes revendiquent le droit des Palestiniens au retour à leurs villages, qu’ils avaient quittés en 1948.

Les manifestations de la marche du Grand retour devraient atteindre leur apogée le 15 mai prochain.

Les agressions de l’armée israélienne au cours de ces événements pacifiques ont fait 49 martyrs Palestiniens et des milliers de blessés.

 

Suhib Mohammad Nemed Abed, Hafawa Rebhi

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]