Les soi-disant dirigeants des YPG / PKK fuient Afrin

Les soi-disant dirigeants des YPG / PKK fuient Afrin

 Un dirigeant du groupe terroriste réussit à s'enfuir, un autre tente de s'échapper de la ville.

(AA) - De hauts responsables de l'organisation terroriste YPG / PKK fuient l'enclave syrienne d'Afrin, où l'opération "Rameau d'olivier" est en cours , ont rapporté samedi des sources locales.

S'adressant à l'agence Anadolu sous couvert de l'anonymat, les sources locales fiables ont indiqué que l'un d'eux était Said Ismet Gubar, qui est le soi-disant ministre de la Justice dans la province occupée par le groupe YPG / PKK.

Gubar a fui vers Nubl, une petite ville du nord de la Syrie, qui semble être sous le contrôle du régime de Bachar al-Assad, mais qui est actuellement occupée par des groupes armés soutenus par l'Iran.

L'organisation terroriste continue de négocier avec des groupes soutenus par l'Iran pour obtenir le retour de Gubar, selon les sources.

Selon les mêmes sources, un autre haut responsable, qui a tenté d'échapper d'Afrin, était le soi-disant ministre de l'Intérieur, Hasan Bayram.

Bayram, qui a tenté de quitter la ville par le village d'al-Zeyara qui relie Afrin à la zone sous contrôle du régime, a été appréhendé par les membres du YPG / PKK.

Bayram, dont la tentative d'évasion a échoué, aurait également emporté beaucoup d'argent avec lui.

En outre, des dizaines d'autres chefs de file des cadres de la montagne Qandil en Irak- principale base du PKK près de la frontière iranienne - ont quitté la ville d'Afrin, ont ajouté les sources.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l'opération Rameau d'olivier pour neutraliser les terroristes YPG / PKK et Daech d'Afrin, au nord-ouest de la Syrie.

Selon l'état-major général turc, l'opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu'à protéger les Syriens contre l'oppression et la cruauté terroristes.

L'opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie basés sur le droit international, les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, ses droits d'autodéfense en vertu de la Charte des Nations Unies et le respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

Les militaires ont également déclaré que seules des cibles terroristes étaient détruites et que le plus grand soin était pris pour éviter de blesser les civils.

Burcu Arik, Sıdrah Gufran Roghay, Ümit Dönmez



 

 


 

 

 
 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]