L'Irak appelle la Turquie à participer à la reconstruction des zones touchées par la guerre

 L'Irak appelle la Turquie à participer à la reconstruction des zones touchées par la guerre
Cela ouvre des opportunités d'investissements pour les entreprises turques.

 

AA / Bagdad / Mouayad al-Tarfi

Le ministère irakien de la Planification a appelé mercredi la Turquie à participer à la reconstruction des zones touchées par la guerre contre l'organisation terroriste de Daech.

Le ministre irakien du Commerce par intérim Salman al-Jumaili a formulé cette requête lors de sa rencontre à avec l’ambassadeur de Turquie à Bagdad, Fatih Yildiz, selon un communiqué du ministère irakien de la Planification.

Lors de la réunion, le responsable irakien a appelé la Turquie à «contribuer à la reconstruction des zones touchées par les opérations de guerre, en particulier dans le domaine de la réhabilitation des infrastructures et la construction des hôpitaux et des écoles, de manière à ouvrir des perspectives d'investissement devant des entreprises turques».

«Tous les passages frontaliers dans toutes les régions de l'Irak seront soumis au contrôle du gouvernement fédéral, ce qui confère plus de flexibilité aux échanges avec les pays voisins», a rassuré le ministre irakien.

Le gouvernement irakien a annoncé en mai dernier avoir besoin d'environ 100 milliards de dollars pour la reconstruction des zones libérées de l’emprise de Daech dans le nord et l’ouest du pays.

Les régions qui sont passées sous le contrôle de l’organisation terroristes ont été dévastées durant ces trois dernières années. Les infrastructures des services de base comme l'électricité, la santé et l'éducation y ont subi de lourds dommages.

L'ambassadeur turc a de son côté rassuré son hôte irakien du soutien fort de son pays à l’Irak dans tous les domaines. La Turquie entend en effet appuyer les efforts de la reconstruction des zones libérées, que ce soit à travers les dons, ou les investissements des entreprises turques en Irak, a souligné Fatih Yildi.

«La Turquie souhaite assurer la coordination avec le côté irakien pour faciliter l’accès des marchandises turques à travers le sol irakien en direction du sud ; vers les pays du Golfe», a-t-il ajouté.

Le diplomate turc a, à cet effet, indiqué que son pays voulait participer à la remise en état du passage frontalier de Faysh Khabur, qui contribuerait, selon lui, à augmenter significativement le volume des échanges commerciaux entre les deux pays.

Ankara et Bagdad prévoient d’ouvrir le passage de la zone de Faysh Khabur, située dans le triangle frontalier entre l'Irak, la Turquie et la Syrie. Ce passage s’ajoutera à l’unique passage de la région, celui d’Irahim al-Khalil, appelé Habur du côté turc.

 

 

 

 

 

 

Mots-clés: diplomatie, guerre syrie, Moyen-Orient, Irak, terrorisme syrie, turquie diplomatie, diplomatie turquie, guerre irak, al abadi, gouvernement irak, hopitaux, daech irak, irak guerre, irak armée, irak terrorisme, recep tayyip erdogan, investissement turquie, Nord Irak, moyen orient diplomatie, gouvernement régional kurde irak, irak sécurité, turquie irak, hôpital turquie, irak éducation, irak diplomatie, investissement direct étranger 2017 turquie, Hafawa Rebhi, irak fédération, irak économie, irak investissement, turquie irak économie, investissement moyen orient, turquie investissement moyen orient, Mouayad al-Tarfi, hôpital moyen orient, hôpital irak, irak infrastructures, infrastructure turquie, infrastructures moyen orient

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]