Daech tue 30 civils fuyant Al-Bab: l'Armée turque

L'Armée turque a également déclaré que Daech menaçait les civils et que les terroristes du groupe les forçaient à rester à Al-Bab.

 

Aynur Ekiz - Esra Kaymak (AA) - Au moins 30 civils fuyant Al-Bab, dans le Nord de la Syrie, ont été tués par des explosifs installés par le groupe terroriste Daech, dimanche, a annoncé, lundi, l'Armée turque.

Selon la déclaration écrite des Forces armées turques, plusieurs types d'explosifs ont été utilisés dans l'attaque, dont des mines antipersonnelles camouflées ainsi que des engins explosifs improvisés.

Au moins 400 à 500 pièces métalliques pour augmenter " l'efficacité " des explosifs ont également été utilisées. Des explosifs ont ensuite été placés près des portes des civils, lit-on dans le communiqué.

De plus, Daech a utilisé des explosifs militaires de type RDX qui sont habituellement utilisés par les armées régulières, ajoute-t-il. Le RDX ou cyclotriméthylènetrinitramine est également connu sous les noms de cyclonite ou hexogène.

L'Armée turque a également déclaré que Daech menaçait les civils et que les terroristes du groupes les forçaient à rester à Al-Bab. Le groupe terroriste a construit plusieurs barricades sur les routes principales et les rues pour empêcher les civils de quitter la zone.

Vendredi dernier, Daech a exécuté un habitant, Moustafa Hazzuri, pour avoir essayé de s'échapper de Al-Bab. Le corps ensanglanté de Hazzuri a ensuite été exhibé jusqu'à dimanche soir sur la place de la ville en tant qu'avertissement  aux autres civils.

Dans le cadre de l'opération "Bouclier de l'Euphrate", menée par la Turquie en soutien de l'Armée Syrienne Libre (ASL), dans le Nord de la Syrie, 113 cibles ennemies (Daech) ont été frappées lundi. Plusieurs abris, installations de commandement et de contrôle, armes et véhicules du groupe terroriste ont été rendues inopérantes, selon l'Armée turque.

Des equipes spécialisées ont également neutralisé 74 engins explosifs improvisés (EEI) de Daech, lundi. Depuis le début de l'Opération "Bouclier de l'Euphrate", le 24 août dernier, dans le Nord de la Syrie, 2 335 EEI et 42 mines antipersonnelles ont été détruits.

Démolir un explosif prend de trois à quatre heures, mais parfois les experts passent huit à 12 heures pour désactiver des explosifs les plus compliqués, selon un correspondant de l'Agence Anadolu.

La ville de Al-Bab, dans le Nord de la Syrie, est actuellement complètement encerclée par l'ASL soutenue par les Forces armées turques, selon vice-premier ministre Veysi Kaynak.

L'opération de al-Bab fait partie de l'opération "Bouclier de l'Euphrate", menée par la Turquie, pour améliorer la sécurité, soutenir les forces de la coalition et éliminer la menace terroriste le long de la frontière turque en soutenant les combattants de l'ASL par l'artillerie et l'aviation. Lundi marque le 125e jour de l'opération.

Le porte-parole de la Présidence turque a affiré, aujourd'hui, que les Forces armées font très attention dans l'opération "Bouclier de l'Euphrate" en Syrie, pour ne pas nuire aux civils.

Il a ajouté que 226 terroristes de Daech ont été tués la semaine dernière. "Ces opérations, indispensables pour notre sécurité nationale, constituent une étape importante dans la lutte contre Daech.", a-t-il précisé.

"Les efforts diplomatiques fournis les 3 dernières semaines par la Présidence, le Minsitère des Affaires Étrangères et le Renseignement turc ont permis d'évacuer plus de 44 000 civils et opposants des quartiers Est d'Alep en Syrie. Ils ont été transférés à Idlib où tous les moyens ont été déployés pour répondre à leurs besoins.", a-t-il conclu.


 

 

 

 

 

 

Soldiers running with flag and mourning

Mots-clés: Turquie, guerre syrie, Syrie, actualité terrorisme, Actualité Syrie, terrorisme, terroriste, mort, morts, bombardement syrie, daech, terreur syrie, terrorisme turquie, terrorisme syrie, Actualité Turquie, turquie terrorisme, turquie sécurité, militaire turquie, Turquie actualité, syrie turquie, europe terrorisme, Esra Kaymak Avci, Salman Hamid Siddiqui, Ümit Dönmez, syrie nord, turquie syrie, daech turquie, turquie militaire, daech syrie, menace terroriste, Esra Kaymak Avcı, moyen orient terrorisme, risque terroriste, Esra Kaymak , daech moyen orient, moyen orient morts, antiterrorisme, turquie operation militaire syrie, Armée Syrienne Libre (ASL), bouclier de l'euphrate, Province de Alep, Al-Bab, corridor du terrorisme, Aynur Ekiz

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]