Djibouti libère 20 Yéménites séquestrés pendant 48 heures

Selon une activiste yéménite de la Société civile.

 

AA / Yémen / Mourad al-Arifi - Djibouti a libéré, mercredi soir, près de vingt Yéménites dont des blessés, qui ont été séquestrés dans l’un des hôpitaux du pays, a-t-on appris d’une source à la Société civile.

Khadija Abdelmalek, présidente de la fondation «Chahid» a déclaré que « plus de 20 Yéménites, des blessés et des accompagnateurs, ont été libérés par les autorités djiboutiennes mercredi en fin d’après-midi après qu’ils aient été séquestrés pendant deux jours dans l’un des hôpitaux du pays ».

La Fondation « Chahid » st une organisation non-gouvernementale qui évolue dans le domaine des soins aux blessés civils et aux éléments des forces gouvernementales yéménites.

Dans une déclaration faite à Anadolu, Abdelmalek a souligné que les « blessés appartiennent aux unités de la ‘Résistance populaire’ (pro-gouvernementales) et à l’armée se sont déplacés au Djibouti en tant que première escale avant de voyager à d’autres pays pour recevoir les soins et les autorités djiboutiennes les ont retenues immédiatement après avoir connu leur identité à l’hôpital Barta dans la capitale ».

A cause de l’irrégularité du trafic aérien au Yémen, des dizaines de voyageurs yéménites, dont des blessés, sont contraints de se déplacer au Djibouti , première étape en prélude de se déplacer à d’autres pays.

« Les autorités djiboutiennes ont prétexte pou justifier la séquestration du groupe de Yéménites le fait qu’ils aient pris des photos munis de leur téléphones cellulaires », a dit l’activiste yéménite sans pour autant préciser la nature des photos.

«Plusieurs des individus arrêtés souffrent d’une paralysie totale et ont vécu des conditions sanitaires des plus mauvaises d’autant plus qu’ils ont été interdits de manger pendant plusieurs heures durant leur séquestration », a-t-elle poursuivi.
 
 

 

Migrants boat

 


 

Mots-clés: Yemen, guerre yemen, houthis, Arabie Saoudite, iran arabie saoudite, Moyen-Orient, guerre, réfugiés, déplacement population, humanitaire, expulsion réfugiés, Sanaa, Hatem Katou, Djibouti, djibouti militaire, djibouti sécurité, yemen violence, réfugié afrique, crise humanitaire, afrique moyen orient, moyen orient afrique, guerre moyen orient, moyen orient morts, expulsion migrants, frontières moyen orient, civil moyen orient, crise humanitaire afrique, Mourad al-Arifi, djibouti yemen, yemen exode, djibouti migrants, réfugiés yemen, crise humanitaire moyen orient

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]