Ashton Carter: Washington collabore en Syrie avec la Turquie et les "Forces démocratiques syriennes"

«Nous travaillons avec les Forces démocratiques syriennes dans l’objectif d’assiéger Raqqa et de mettre fin au contrôle de Daech sur cette ville», a expliqué le Secrétaire d’Etat américain à la Défense.

AA/Londres - Les Etats-Unis vont collaborer avec la Turquie et les Forces démocratiques syriennes (FDS) dans une opération ayant pour objectif d’encercler la ville de Raqqa, a indiqué, jeudi, le Secrétaire d’Etat américain à la Défense, Ashton Carter.

Carter qui se trouve à Londres pour participer à une réunion sur les missions de maintien de la paix de l’ONU a fait savoir que les principaux objectifs territoriaux de la lutte contre l’organisation terroriste de Daech sont la ville du Nord de la Syrie, Raqqa, capitale autoproclamée du territoire de Daech, et la ville irakienne de Mossoul.

Le responsable américain, interviewé par la radio BBC, a répondu aux commentaires faits, la semaine dernière, par le président turc Recep Tayyip Erdogan sur le lancement d’une opération conjointe Etats-Unis/Turquie pour libérer Raqqa dont s’est emparé Daech en 2014.

«Nous menons assurément des actions conjointes avec la Turquie, qui est un membre de la coalition et y contribue largement,  y compris pour l’accueil de nombreux appareils utilisés dans la campagne», a déclaré Carter.

«Actuellement, nous travaillons avec la Turquie à sécuriser la dernière partie de la frontière entre la Turquie et la Syrie, sur les deux côtés de la frontière, qui est une des routes et une des artères de passage par laquelle [Daech] s'approvisionne en combattants étrangers, en équipement et ainsi de suite», a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis collaborent avec les Forces démocratiques syriennes constituées notamment de membres du PYD/YPG, prolongement syrien du PKK, organisation reconnue terroriste par la Turquie, l'Union Européenne et les États-Unis.

«Dans le même temps, nous travaillons avec les Forces démocratiques syriennes dans l’objectif d’assiéger Raqqa et de faire effondrer le contrôle de Daech sur cette ville», a expliqué le responsable américain.

«Nous avons également travaillé avec ce groupe à Manbij, qui est une ville importante, et nous avons l’intention de travailler avec ces deux parties. Ils ont des divergences, et nous comprenons cela», a noté Carter.


 

USA Turkey NATO

Mots-clés: Russie, États-Unis, otan, Turquie, guerre syrie, Syrie, Moyen-Orient, assad, al assad, bashar al assad, actualité terrorisme, Actualité Syrie, terrorisme, bombardement syrie, PYD, Alep, civil, bombardement alep, guerre civile, diplomatie états-unis, armes, politique états-unis, politique syrie, pyd=pkk, terreur syrie, terrorisme turquie, terrorisme syrie, migration syrie, turquie terrorisme, poutine assad, réfugié syrien, turquie sécurité, syrie turquie, santé syrie, Nadia Akari, turquie états unis, états-unis russie, états-unis syrie, Hatem Katou, visite états unis, terrorisme coopération, Michael Sercan Daventry, syrie nord, turquie syrie, etats unis militaire, armes chimiques, Raqqa, turquie moyen orient, états-unis terrorisme, réfugiés syriens, otan russie, pkk syrie, ash carter, etats-unis moyen orient, otan europe du sud, PYD KCK, états-unis turquie, otan moyen orient, civil moyen orient, armes illégales, Observatoire Syrien des Droits de l'Hommme (OSDH), forces démocratiques syriennes

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]