Le régime syrien quitte la réunion du Comité Constitutionnel

Un porte-parole de l'opposition a déclaré que la délégation du régime avait présenté 3 nouveaux points à l'ordre du jour, qui ont été rejetés

 

La réunion de la Commission constitutionnelle syrienne s'est enlisée lundi, la délégation du régime ayant quitté le bureau le premier jour de la deuxième série de pourparlers.

La délégation du régime a proposé trois nouveaux points à l'ordre du jour et est repartie lorsqu'ils n'ont pas été acceptés par certains représentants d'ONG nationales, a-t-on appris.

La Commission constitutionnelle syrienne - composée de membres de l'opposition, de la société civile et du régime - a débuté ses travaux le 20 novembre à Genève avec la facilitation de l'ONU.

Le comité a pour mandat, dans le cadre d'un processus de Genève facilité par l'ONU, de préparer et de soumettre à l'approbation populaire des réformes constitutionnelles ouvrant la voie à un règlement politique en Syrie.

Le porte-parole de l'opposition, Yahya Al-Aridi, a déclaré aux journalistes que la réunion avait été annulée.

"Il n'y a pas d'accord sur le programme, sur le calendrier à discuter lors de la réunion", a-t-il déclaré.

Aridi a affirmé que la délégation du régime voulait discuter de la lutte contre le terrorisme, de la levée des sanctions et de la condamnation de l'opération de la Turquie dans le nord de la Syrie.

Il a égalemetn affirmé que l'accord d'Adana signé en 1998 entre la Turquie et la Syrie était clair sur l'opération.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan maintient que l'accord autorise les forces turques à mener des opérations en Syrie près de la frontière turque.

Aridi a également déclaré: "Ce qui a été présenté [par le régime] était simplement politique."

Aridi a ajouté que les attaques du régime contre Idleb en Syrie pourraient avoir pour objectif de nuire aux travaux du Comité constitutionnel.

La Syrie est plongée dans ula guerre depuis le début de 2011.

Depuis lors, plus de 5 millions de civils sont devenus des réfugiés. La Turquie en héberge 3,6 millions, plus que tout autre pays du monde.

 

 

 

Bayram Altug, Fatih Hafız Mehmet, Ümit Dönmez

Photographie : Archives, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: guerre syrie, réfugié syrien, ONU Syrie, conférence astana syrie, congrès dialogue national syrien sotchi, Bachar al-Assad, Idleb, sommet à Sotchi, genève, processus d'Astana, Accord de Sotchi, zone de désescalade d'Idleb, régime de bachar al assad, Sommet de Sotchi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]