Yémen: Suspension des pourparlers du Koweit

Les deux camps yéménites doivent revenir au Koweït le 15 juillet prochain pour signer un accord de paix.

AA / Zakariya al-Kamali – L’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh, a annoncé, mercredi, la suspension officielle des pourparlers inter-yéménites, qui se déroulent actuellement au Koweït, pour une période de 15 jours.

«Après de longues concertations avec les parties concernées, il a été décidé que celles-ci se concertent avec leurs chefs, au cours de la période à venir, pour revenir le 15 juillet prochain au Koweït avec des recommandations pratiques en vue de mettre en œuvre les mécanismes d’exécution adéquats et signer un accord qui mettra fin au conflit dans le pays», a déclaré Ould Cheikh dans un communiqué.

Une source yéménite gouvernementale avait indiqué mardi que les pourparlers de paix, entamés le 21 avril dernier, seront suspendus en raison des fêtes de l’Aïd al-Fitr (marquant la fin du mois de Ramadan), prévues la semaine prochaine.

La même source avait révélé que l’émissaire onusien pour le Yémen présentera, au cours des séances du mardi et du mercredi, un «document d’arrangements» qui prévoit, notamment, une prorogation du cessez-le-feu, entré en vigueur le 10 avril dernier.


 

 

 

Yemen

 


 

Mots-clés: Yemen, guerre yemen, Moyen-Orient, guerre, gouvernement, ONU, pays, politique, Saida Charafeddine, Moustafa Maged Haboosh, Koweït, Zakaria al-Kamali, ismail ould cheikh ahmed, ramadan, yemen conflict

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]