Le chef de Daech, Baghdadi, aurait été tué en Syrie

 Abu Bakr al-Baghdadi, chef du groupe terroriste dit «État islamique», serait mort lors d'un assaut américain.

 

Abou Bakr al Baghdadi, chef de l'organisation terroriste Daech, aurait été tué lors d'une opération militaire américaine en Syrie, selon plusieurs sources concordantes, alors que le président Donald Trump s'apprête à faire une "déclaration majeure" à la Maison Blanche.

Un responsable américain, a déclaré à Reuters que Baghdadi avait été pris pour cible lors du raid de nuit mais ne pouvait pas dire si l'opération avait réussi.

Un commandant de l'une des factions militantes d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a déclaré que Baghdadi aurait été tué lors d'un raid samedi à minuit impliquant des hélicoptères, des avions de combat et un affrontement au sol dans le village de Barisha, près de la frontière turque.

Selon Reuters et Associated Press, deux sources de sécurité irakiennes et deux responsables iraniens ont déclaré qu'ils avaient reçu la confirmation de l'intérieur de la Syrie que Baghdadi avait été tué.

"Nos sources syriennes ont confirmé à l'équipe de renseignement irakienne chargée de poursuivre Baghdadi qu'il avait été tué aux côtés de son garde du corps personnel à Idlib après la découverte de sa cachette alors qu'il tentait de faire sortir sa famille d'Idleb vers la frontière turque" a affirmé l'un des responsables irakiens.

La télévision irakienne a annoncé dimanche qu'elle diffuserait des images d'un raid américain en Syrie qui aurait tué Baghdadi. Selon un expert en terrorisme, des agences de renseignement irakiennes avaient aidé à localiser Baghdadi.

Le magazine américain Newsweek, qui publiait pour la première fois cette information, a déclaré qu'un responsable de l'armée américaine avait informé le raid que Baghdadi était mort. Il a précisé que l'opération avait été menée par des forces d'opérations spéciales après avoir reçu des informations décisionnelles.

Le Pentagone n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Hogan Gidley, a annoncé samedi soir que Trump ferait une "déclaration majeure" dimanche à 9 heures, heure de l'Est des États-Unis (15 heures, heure de Paris). Gidley n'a donné aucun autre détail.

Le président a indiqué que quelque chose se préparait samedi soir lorsqu'il a tweeté sans explication: "Quelque chose de très grand vient de se passer!"

À l'apogée de sa puissance, Daech avait des millions de personnes sous son contrôle, sur un territoire allant du nord de la Syrie à travers les villes et les villages situés le long des vallées du Tigre et de l'Euphrate jusqu'aux banlieues de la capitale irakienne, Bagdad.

Mais la chute en 2017 de Mossoul et de Raqqa, ses forteresses en Irak et en Syrie, a privé Al Baghdadi, un Irakien, de son obscur dessein d'un prétendu califat, et l'a transformé en fugitif.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Donald Trump, daech, états-unis syrie, daech syrie, daech etats unis, daech irak, al-baghdadi, daech géographie, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Source de Paix, etats-unis irak

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]