Égypte : L'ONU appelle le gouvernement à libérer les militants

Le 26 septembre, le parquet égyptien a annoncé l'ouverture d'une enquête contre 1000 personnes, dont des étrangers, pour avoir participé à des « manifestations illégales » dans cinq villes du pays.

 

 

Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l'homme a appelé, vendredi, le gouvernement égyptien à libérer les journalistes et les hommes politiques arrêtés lors des récentes manifestations qu’a connu le pays.

La porte-parole du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, Ravina Shamdasani, a déclaré dans un communiqué de presse que le gouvernement égyptien avait procédé à l'arrestation massive de journalistes, d'avocats et d'hommes politiques lors de manifestations organisées il y a un mois dans le pays.

Shamdasani a expliqué que la campagne d'arrestations avait touché un certain nombre de personnalités connues pour leurs activités au sein de la société civile.

Elle a ainsi évoqué l'arrestation, en octobre, d'éminents militants: le blogueur Alaa Abdel Fattah, la journaliste Esraa Abdel Fattah et l'avocat Mohammed al-Baqir.

Shamdasani a appelé le gouvernement égyptien à respecter la liberté d'opinion et les manifestations pacifiques, conformément au droit international.

Le 26 septembre, le parquet égyptien a annoncé l'ouverture d'une enquête contre 1000 personnes, dont des étrangers, pour avoir participé à des « manifestations illégales » dans cinq villes du pays.

Les 20 et 27 septembre, des partisans du président égyptien, Abdel Fattah El-Sissi, ainsi que des opposants à son régime, avaient organisé des manifestations dans plusieurs régions du pays. Des manifestations balayées d'un revers de la main par le président égyptien, qui a évoqué la possibilité de mobiliser des millions de sympathisants dans les places du pays.

 

 

Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Égypte, égypte protestation, egypte manifestation, egypte politique, prisonnier politique egypte, ONU Moyen Orient, Egypte protestations, Abdel Fattah Al-Sisi, Manifestations populaires, Ravina Shamdasani, Le Haut commissariat des Nations Unies pour les droits de l'homme

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]