MAE Qatar : La Turquie ne peut accepter des menaces contre son territoire

Le Ministre des affaires étrangères Qatari, Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani a déclaré que "les armes fournies aux terroristes YPG/PKK durant la guerre contre Daech sont autant de menaces contre la sécurité nationale de la Turquie".

 

Le Ministre des affaires étrangères qatari, Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani, a déclaré, mardi, que la Turquie ne peut attendre que les menaces arrivent jusqu’à son territoire pour réagir, exprimant sa totale compréhension de l’opération Source de Paix, dont le nord de la Syrie est le théâtre.

Et d’ajouter concernant l’opération Source de Paix, lancée par l’armée turque et l’armée nationale syrienne (ANS), que "la Turquie a mis en garde contre l’armement des terroristes YPG/PKK qu’elle combat, mais que personne ne l’a écoutée".

C’est ce qui ressort de l’allocution du ministre qatari en marge de l’ouverture du Forum sur la sécurité mondiale 2019, qui se déroule à Doha sous le thème "Les défis de sécurité posés par la circulation de la désinformation".

Il a ainsi expliqué que "les armes fournies aux terroristes YPG/PKK durant la guerre contre Daech sont autant de menaces contre la sécurité nationale de la Turquie".

"Nous ne pouvons blâmer la Turquie, qui ne cherche qu’à débarrasser son territoire des menaces terroristes", a-t-il ajouté, expliquant que, depuis plus d’un an déjà, la Turquie à tenté de trouver une solution à ce problème avec les Etats Unis, pour mettre un terme aux menaces le long de ses frontières.

"Les menaces proviennent de groupes affiliés au PKK, qui sont reconnus comme terroristes. Ankara n’a qu’un seul et unique but, celui de mettre un terme à la menace que représentent ces terroristes, et en aucun cas de se maintenir sur le territoire syrien à la fin de son opération", a affirmé le ministre qatari.

Et de conclure : "les zones libérées vivent maintenant une meilleure situation, nous n’avons pas entendu parler de nettoyage ethnique ou de quelconques exactions de la part des forces turques. Les Kurdes vivent normalement chez eux en Turquie, ce qui prouve que le problème n’est en aucun cas ethnique".

L'Armée turque a lancé, mercredi, conjointement avec l'Armée nationale syrienne (ANS), l'opération Source de Paix, à l'est de l'Euphrate, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, dans l'objectif de mettre en place une zone sécurisée, pour assurer le retour des réfugiés syriens et éliminer le corridor de terrorisme établi près des frontières sud de la Turquie, afin de rétablir la paix et le calme dans la région.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

 

Ahmed Yousef, Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Qatar, daech turquie, turquie qatar, daech syrie, menace terroriste, YPG, Zone de sécurité au nord de la Syrie, qatar turquie, Est de l'Euphrate, Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]