Opération Source de Paix: Les partisans du YPG/PKK manipulent l'opinion publique

Dès le début de l’opération turque dans le nord de la Syrie, les sympathisants de ces organisations terroristes essaient d’influencer l’opinion publique en partageant des photos "reprises au hasard" sur différents sites internet.

 

Des comptes de médias sociaux partisans de l'organisation terroriste PYD/PKK ciblent la Turquie à travers des campagnes de désinformation et de manipulation de l'opinion publique.

Les Forces armées turques poursuivent l'Opération Source de Paix lancée mercredi 9 octobre, dans le nord de la Syrie, à l'Est de l'Euphrate, dont l'objectif est d'éliminer le corridor de terrorisme près des frontières sud de la Turquie, et de rétablir la paix et le calme dans la région.

Pendant ce temps, les organisations terroristes et leurs partisans mènent une campagne de désinformation contre cette opération, en diffusant des photos et informations mensongères afin de manipuler l'opinion publique.

Plusieurs photo-montages sont ainsi repris et partagés en masse par les partisans de l'organisation terroriste.

Un partage, repris par les réseaux proches du YPG/PKK, montre une femme serrant ses enfants au milieu d'un bombardement aérien, affirmant qu'il s'agit des frappes turques. Or, il s'agit d'un cliché, datant de 2014, pris en Syrie.

Un second cliché qui accuse la Turquie de "bombarder les enfants" est en réalité une photo prise en juillet 2019 après des bombardements de l'aviation russe, alliée du régime syrien, sur Idleb. La photo avait été prise dans un centre de soins où des enfants étaient soignés. Encore une fois, cette photo n'a rien à voir avec l'opération turque.

Le troisième cliché repris par les partisans du PYD/PKK est en réalité une photo prise en août 2016. On y voit un enfant, le visage dans le sang.

Un quatrième partage montre un homme porté le corps sans vie d'un enfant. Mais la photo date en réalité de mai 2014 à Alep.

Dès le début de l’opération, les sympathisants de ces organisations terroristes essaient d’influencer l’opinion publique en partageant des photos "reprises au hasard" sur différents sites internet.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

 

Enes Canlı, Tuncay Çakmak

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, pkk syrie, YPG, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Zone sécurisée dans le nord de la Syrie, Nord-est de la Syrie, Opération Source de Paix, Manipulations, Nouveaux mensonges, partisans du PYD/PKK

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]