Ministère de l'intérieur irakien : 104 morts, dont 8 policiers, durant les manifestations

6107 manifestants auraient également souffert de blessures diverses selon la même source

 

Le ministère de l’intérieur irakien a annoncé dimanche, que 104 personnes, dont 8 policiers, avaient été tuées durant les violences qui ont ponctué les manifestations populaires en cours depuis mardi.

Le porte-parole du ministère, Saad Maan, a indiqué, lors d’une conférence de presse suivie par Anadolu, que 6107 personnes, dont des représentants de l’ordre, avaient également été blessées, sans donner de précisions sur la gravité de leurs blessures.

Maan a déclaré que 8 sièges de partis ont été incendiés, ainsi que deux barrages de sécurité et 52 véhicules militaires et civils. Il a également indiqué que 7 caravanes (unités sécuritaires mobiles) et 51 édifices civils et gouvernementaux avaient été brûlés durant les événements.

Et d’ajouter que les agressions avaient également touché les bureaux de certains médias.

L’Irak est le théâtre de violentes manifestations, qui ont débuté mardi à Bagdad, avant de s’étendre aux provinces du sud, à majorité chiite. Les manifestants sont descendus dans la rue pour exiger de meilleurs services publics, la création d’emplois et la lutte contre la corruption.

Les manifestants ont ensuite revu leurs revendications à la hausse et appelé à la démission du Premier ministre, Adel Abdul Mehdi (photo), après que les forces de sécurité aient eu recours à la violence pour contenir les manifestations.

Les manifestants accusent les forces de l’ordre d’avoir sciemment tiré sur eux, ce que ces dernières nient formellement, accusant des « tireurs inconnus » d’avoir pris les manifestants et les forces de l’ordre pour cible.

Le gouvernement n’a pas été en mesure d’endiguer ces manifestations, malgré le couvre-feu, imposé jeudi et vendredi, auquel les manifestants ont refusé de se conformer.

Les Irakiens manifestent depuis des années pour protester contre la détérioration de la qualité des services publics de première nécessité, notamment l’eau, l’électricité et la santé, sans compter les problèmes liés au chômage et à la corruption, dans un pays qui enregistre, depuis quelques années, l’un des taux de corruption les plus élevés au monde, selon l’indice de l’organisation Transparency International.

 

Irak : 7 morts et 17 blessés lors de manifestations à l'est de Bagdad

Deux responsables irakiens ont annoncé, dimanche soir, que durant les manifestations dont la capitale a été témoin, 7 manifestants ont été tués, tandis que 17 autres ont été blessés.

Les manifestants ont été tués dimanche à Sadr City, au nord de Bagdad, selon l’Associated Press, citant une source médicale ainsi qu’un responsable des forces de l’ordre, qui ont préféré garder l’anonymat.

Les manifestations populaires ont également repris, dimanche, dans la ville de Nassiriyya, chef-lieu de la province de Dhi Qar, dans le sud du pays.

Selon un témoin oculaire les manifestants se sont regroupés par dizaines sur la place « al-Haboubi », au centre de la ville, tandis que les forces de l’ordre tentaient en vain de les disperser.

Ces manifestations interviennent au lendemain de la nuit sanglante qu’a connu la ville de Nassiriyya. Des manifestants ont en effet mis le feu aux bureaux de plusieurs partis et milices armées du « Hachd al-Chaabi » (Mobilisation populaire) et ont été pris pour cible par des tirs nourris d’armes à feu qui ont fait plusieurs victimes entre morts et blessés.

 

 

 

 

Amer Al-Hassani, Ibrahim Saleh, Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Irak, Bagdad, violence bagdad, Sadr City, Manifestations, Bilan, Adel Abdel Mehdi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]