Syrie : L'armé syrienne d'al Assad poursuit ses attaques contre la zone de désescalade à Idleb

Les forces turques et américaines ont achevé la troisième patrouille terrestre conjointe pour la zone sécurisée à l'est de l'Euphrate, en Syrie.

 

Les attaques du de l'armée syrienne de Bachar Al Assad contre la zone de désescalade d'Idleb en Syrie, ont fait quatre blessés parmi les civils.

L'armée poursuit depuis ce matin ses attaques contre les zones habitées à l'intérieur de la zone de désescalade.

Ainsi, des attaques terrestres ont été perpétrées contre plusieurs localités et villages situés dans le sud d'Idleb.

D'après les sources de la Défense civile (Casques Blancs), quatre civils ont été blessés dans un village attaqué.

Par ailleurs, les opposants ont repoussé la tentative des forces du régime d'avancer vers le Mont Turkmène.

Le régime, avec l'aide de ses soutiens, avait saisi le contrôle de plusieurs localités dans le sud d'Idleb. Il s'apprête maintenant à saisir le contrôle de la région de Kebbine, dans le sud-ouest de la zone. En cas de réussite, les forces du régime gagneront de la supériorité dans l'axe Hama-Idleb-Lattaquié et contrôleront le Mont Turkmène.

Depuis le début du mois de septembre, plus de vingt civils ont été tués dans les attaques aériennes et terrestres du régime syrien et de son soutien russe, dans la zone de désescalade d'Idleb.

Par ailleurs, depuis la signature de l'accord turco-russe du 17 septembre 2018 au sujet de la zone de désescalade d'Idleb, les attaques des forces pro-Assad et de la Russie ont causé la mort de 1 282 civils dont 219 femmes et 341 enfants dans cette province.

Plus d'un million de personnes ont dû se déplacer en raison des affrontements.

 

Zone sécurisée en Syrie : fin de la 3ème patrouille terrestre turco-américaine

Les forces turques et américaines ont achevé la troisième patrouille terrestre conjointe pour la zone sécurisée à l'est de l'Euphrate, en Syrie.

C'est ce qui ressort d'un communiqué diffusé, vendredi, par le ministère turc de la Défense nationale.

"Dans le cadre de l'instauration d'une zone sécurisé à l'est de l'Euphrate en Syrie, la troisième patrouille terrestre conjointe à l'est de Tall Abyad, avec la participation du personnel des armées turco-américaines, des véhicules terrestres et des drones, a été achevée", lit-on dans le communiqué.

 

Kalin s'entretient avec le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche

Le porte-parole de la présidence turque, Kalin, s'est entretenu au téléphone avec Robert O’Brien, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

Selon les informations obtenues, vendredi, Kalin a félicité et souhaité du succès au nouveau conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Robert O’Brien.

Kalin et O’Brien ont discuté des sujets bilatéraux ainsi que de la volonté des deux pays d'augmenter à 100 milliards de dollars le volume de leurs échanges commerciaux et les derniers développements en Syrie, notamment en ce qui concerne la création d'une zone sécurisée dans le Nord de la Syrie afin de permettre le retour des réfugiés dans leur pays.

Kalin, a également insisté, lors de son entretien avec Robert O’Brien, sur la détermination de la Turquie à accélérer le processus de zone sécurisée et fait part des attentes de son pays en ce qui concerne le retrait du soutien américain des terroristes du YPG/PKK qui occupent le Nord de la Syrie.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

Toujours vendredi, le chef d'état-major des forces armées turques, Yasar Guler, s’est entretenu, avec son homologue américain, Mark Milley, concernant la création d’une zone sécurisée en Syrie.

Un communiqué du commandement de l'état-major turc a indiqué, sur Twitter, que l'échange téléphonique entre les deux hommes s'est articulé autour des travaux conjoints pour la création d'une zone sécurisée dans le nord de la Syrie.

Le communiqué fait également savoir que le Général Guler a félicité son homologue américain pour sa prise de fonction à la tête de l'Armée américaine.

 

Akar reçoit le chef d'Etat-major du Royaume-Uni

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a reçu le chef d'Etat-major du Royaume-Uni, Sir Nicholas Patrick Carter.

C'est ce qui ressort d'un communiqué publié, vendredi, par le ministère turc de la Défense.

Akar a reçu Sir Nicholas Patrick Carter au siège de son ministère à Ankara.

Le chef d'Etat-major turc, le général Yasar Guler, a également participé à cette rencontre.

 

Les forces de sécurité ont neutralisé deux terroristes dans le sud-est de la Turquie

La direction régionale de la police de Diyarbakir a annoncé, vendredi, que les équipes ont effectué une opération, dans un immeuble abandonné du quartier de Kaynartepe, dans le district de Baglar de la région de Diyarbakir, dans le sud-est du pays.

Cette opération a permis d'interpeller deux terroristes armés, a fait savoir la même source, ajoutant que du matériel pour la fabrication d'explosifs artisanaux ont également été découverts.

Les deux terroristes se préparaient à commettre un attentat dans les prochains jours.

 

 

 

Ahmet Sertan Usul, Ferdi Türkten, Sarp Özer, Barış Gündoğan, Burak Karacaoğlu, Eşref Musa, Orhan Onur Gemici, Tuncay Çakmak, Ayvaz Çolakoğlu,  Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Syrie, Royaume Uni, états-unis syrie, russie syrie, turquie syrie, hulusi akar, pkk syrie, royaume-uni turquie, turquie royaume-uni , Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar, Idleb, Ibrahim Kalin, YPG, Casques blancs, Les casques blancs, zone de désescalade d'Idleb, la zone de désescalade d'Idleb, zone de désescalde, Robert O’Brien, Sir Nicholas Patrick Carter (MD britannique

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]