Abbas : Les accords avec Israël seraient nuls en cas d'annexion de territoires palestiniens

Allocution du président palestinien lors de la 74ème session de l'Assemblée générale de l'ONU à New York

 

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a déclaré jeudi que "si Israël annexait la Vallée du Jourdain, la partie nord de la mer Morte et les colonies, tous les accords signés avec lui "seraient nuls et non avenus".

C'est ce qui ressort de son allocution prononcée devant la 74ème Assemblée générale de l'ONU à New York.

Abbas a souligné "qu'il est temps que la communauté internationale assume ses responsabilités pour mettre fin à l'agression et à l'arrogance israéliennes".

"Nous allons résister à l'Occupation par tous les moyens légitimes, notamment la résistance populaire", a-t-il ajouté.

 

Le Hamas approuve l’initiative des "factions" pour mettre fin à la division

Le Mouvement Hamas a déclaré approuver l’initiative présentée par huit factions palestiniennes, la semaine dernière, visant à réaliser l'unité nationale et mettre fin à la division politique interne.

Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du mouvement, a déclaré lors d'une conférence de presse tenue jeudi dans son bureau, dans l'ouest de la ville de Gaza, en présence de représentants des factions: "cette approbation est inconditionnelle car la responsabilité nous dicte d'accélérer les efforts en vue d'atteindre l'unité, le renforcement du partenariat, ainsi que la restauration de l'éclat du projet national et la remise en état du système politique palestinien."

Bien qu’ayant relevé l'existence de "quelques observations mineures concernant une partie du contenu de cette initiative", il a assuré que celles-ci n'affecteront en rien l'approbation du mouvement.

"Cette initiative, qui repose sur une large plateforme commune entre les factions, intervient à un moment sensible de notre histoire. Elle a tenu compte des expériences et initiatives passées, pouvant constituer une réelle avancée vers la restauration de l'unité", a-t-il expliqué.

Haniyeh a exprimé son "souhait de voir aboutir cette initiative et qu'elle puisse être finalisée avec les dirigeants du Fatah", appelant ces derniers à réagir positivement à cette proposition.

Haniyeh a conclu son allocution par la remise de l'approbation officielle de son mouvement à l'initiative de réconciliation des factions.

Le Fatah n’a pas réagi officiellement à cette initiative, mais certains de ses dirigeants ont déclaré à la presse que cette initiative était "inutile et que le Hamas se devait d'appliquer le dernier accord de réconciliation", faisant référence à l’accord signé par les deux mouvements au Caire (le 12 octobre 2017) et qui n’a pas été appliqué, en raison de divergences sur plusieurs questions, notamment celle de permettre au gouvernement d’exercer ses prérogatives à Gaza, ainsi que l'épineux dossier des fonctionnaires nommés par le Hamas dans la bande de Gaza.

Huit factions palestiniennes, à savoir le Jihad islamique, le Front populaire, le Front démocratique, le Parti du peuple, l'Initiative nationale, l’Union démocratique palestinienne (Fida), le Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général et As-Saiqa, avaient annoncé, jeudi dernier, le lancement d'une nouvelle initiative visant à mettre fin à la division.

Les factions ont déclaré avoir communiqué leur initiative à quatre parties : l'Égypte, par l'intermédiaire du ministre Abbas Kamel (chef des renseignements généraux égyptiens), la Ligue arabe par l'intermédiaire du secrétaire général Ahmed Aboul Gheit, ainsi que le Président palestinien Mahmoud Abbas, et le chef du Hamas, Ismail Haniyeh.

 

La police israélienne rouvre les portes de la mosquée Al-Aqsa

La police israélienne a rouvert jeudi les portes de la mosquée Al-Aqsa, dans la ville de Jérusalem-Est, après les avoir fermées et empêché les fidèles d'y accéder.

Dans un bref communiqué, le Département des Waqfs islamiques à Jérusalem a indiqué que "la police israélienne avait rouvert les portes de la mosquée".

Le Cheikh Omar al-Kaswani, directeur de la mosquée, avait auparavant déclaré que la police avait fermé toutes les portes de d'Al Aqsa.

Des témoins oculaires ont également déclaré que la police israélienne avait arrêté un Palestinien, dans la cour de la mosquée, après lui avoir tiré dessus, sans toutefois le blesser.

La police israélienne a de son coté affirmé, dans un communiqué, qu'une tentative d'attaque à l'arme blanche avait eu lieu dans la Vieille ville de Jérusalem.

Elle a prétendu avoir procédé à l'arrestation de l'auteur présumé de la tentative d'attaque, sans toutefois donner plus de précisions.

 

 

Ayssar al-Iss, Noor Abu Aisha, Abdel Raouf Arnaout, Mohammed Maher Ben Romdhane, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Israel, Palestine, israël palestine, Cisjordanie, hamas, Israël Cisjordanie, mahmoud abbas, abbas, colonisation cisjordanie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]