Disparition d’un pétrolier émirati dans les eaux iraniennes (Associated Press)

Les autorités émiraties et iraniennes n’ont pas communiqué sur la disparition du pétrolier

 

L’agence de presse américaine, Associated Press, a indiqué, mardi, qu’un pétrolier émirati a disparu, il y a deux jours, alors qu’il traversait le Détroit d’Ormuz, avant de perdre le contact avec le navire.

L’agence américaine a souligné que des communiqués publiés par une société de surveillance des navires assurent la disparition dudit pétrolier émirati, alors qu’il traversait le Détroit vers les eaux iraniennes, avant de rompre la diffusion de sa localisation, tard dans la soirée du samedi.

La même source a précisé que le pétrolier, nommé « MT RIAH » portait le drapeau du Panama et que son sort n’a pas été défini, ce qui suscite des craintes surtout au milieu de la tension accentuée entre Washington et Téhéran.

Jusqu’à 12h30, les autorités émiraties et iraniennes n’ont pas communiqué sur la disparition du pétrolier.

L’agence de presse américaine a précisé, dans le même contexte, que la dernière localisation du pétrolier montre qu’il se dirigeait vers l’Iran.

L’agence a considéré que les craintes sont autour de la campagne iranienne pour faire pression quant à son programme nucléaire, après le retrait unilatéral de Washington de l’accord nucléaire, l’année dernière.

Pour sa part, le Capitaine Ranjith Raja de la société Refinitiv, l’une des plus grands fournisseurs de données et d’infrastructures aux marchés financiers dans le monde, a déclaré à Associated Press, mardi, que le pétrolier émirati n’a pas rompu la diffusion de sa localisation, durant 3 mois de navigation dans toutes les régions des Emirats.

 

 

Mona Saanouni

Photographie : Des bateaux militaires

Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Iran, Émirats Arabes Unis

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]