La fiancée de Khashoggi : Les enquêtes saoudiennes sur l’assassinat sont illégitimes

 

La fiancée du journaliste saoudien Jamal Khashoggi assassiné au Consulat de son pays à Istanbul, Hatice Cengiz, a indiqué, mardi, que les enquêtes réalisées par Riyad sur le crime ne sont plus légitimes.

Cengiz a souligné, lors d’une conférence en marge de la réunion du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, dans la ville suisse de Genève, qu’Agnès Callamard, rapporteur des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, avait assuré dans son rapport que Riyad cache des preuves sur le crime.

Elle a ajouté qu’il est impossible de croire que le corps de Khashoggi n’a pas été retrouvé, 9 mois après son assassinat.

Cengiz a salué, dans le même contexte, le rapport d’Agnès Callamard, et a souligné que « le point le plus important cité par le rapport est l’implication du Prince héritier saoudien dans le crime et l’appel de Callamard à ouvrir une enquête internationale sur l’assassinat ».

Mercredi dernier, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme avait publié un rapport de 101 pages, élaboré par Callamard, dans lequel elle tient l’Arabie Saoudite pour responsable de l’assassinat de Khashoggi.

Le HCDH avait également annoncé l’existence de preuves qui nécessitent d’interroger de hauts responsables, dont le Prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salman.

Le rapport a souligné, d’autre part, que les punitions relatives à l’assassinat de Khashoggi devraient inclure le Prince héritier saoudien et ses biens à l’étranger.

Le HCDH a appelé l’Arabie Saoudite, dans ce contexte, à s’excuser auprès de la famille de Khashoggi devant l’opinion publique et à lui verser des indemnités.

Il a également appelé Riyad à réaliser une enquête indépendante sur la situation des prisonniers et les cas de torture dans les prisons saoudiennes.

Le rapport onusien s’est adressé à la communauté internationale pour qu’elle agisse quant à la sanction des personnes impliquées dans l’assassinat de Khashoggi et a incité les entreprises internationales à boycotter les entreprises et les personnes qui ont un lien avec le crime.

 

 

 

Bayram Altuğ, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Arabie Saoudite, meurtre, Jamal Khashoggi, Khashoggi, Affaire Khashoggi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]