Attaque de pétroliers dans le Golf : l'Iran rejette les accusations de Bolton

Les accusations de Bolton s’inscrivent dans le cadre des plans dévastateurs et hostiles de « l’équipe B » contre l’Iran.

 

L’Iran a rejeté mercredi les accusations du Conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, quant à son implication dans les attaques qui ont visé des pétroliers au large des Emirats-Arabes-Unis.

D’après Tasnim News Agency, le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Abbas Moussavi, a affirmé que les accusations de Bolton s’inscrivent dans le cadre des plans dévastateurs et hostiles contre l’Iran de « l’équipe B ».

Ces propos de Moussavi interviennent quelques heures après la déclaration de Bolton imputant à l’Iran la responsabilité des attaques perpétrées contre des pétroliers au large des Emirats-Arabes-Unis.

Le responsable américain a également accusé l’Iran d'avoir toujours l'intention de posséder l’arme nucléaire et condamné la révision par l’Iran de ses engagements contenus dans l’accord sur le nucléaire iranien.

Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, a déclaré sur Twitter, « l’équipe B » se compose de Bolton, du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, de l’héritier au trône d’Arabie Saoudite, Mohammed bin Salmane et du Prince héritier des Emirats-Arabes-Unis, Mohammed Bin Zayed.

 

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]