Idleb : 12 civils, dont 4 enfants, tués dans des bombardements du régime syrien

D'après Casques Blancs, depuis le 25 avril, au moins 167 civils ont été tués et 415 blessés par le régime syrien et les forces russes présentent en Syrie.

Les forces du régime d'al-Assad et les milices iraniennes supplétives ont bombardé la zone de désescalade d'Idleb en Syrie, causant la mort de 12 civils dont 4 enfants.

Selon les informations obtenues, lundi, par les correspondants locaux d'Anadolu, douze civils sont morts dans de nouvelles attaques du régime d'al-Assad à Idleb.

Les forces du régime continuent de bombarder par voie terrestre et aérienne plusieurs communes située dans la zone de désescalade d'Idleb en Syrie. Les derniers bombardements ont causé la mort de 12 civils dont 4 enfants.

D'après Casques Blancs, depuis le 25 avril, au moins 167 civils ont été tués et 415 blessés par le régime syrien et les forces russes présentent en Syrie.

La ville d'Idleb, controlé par l'opposition depuis mars 2015, et dont la population a atteint près de 4 millions de personnes, avec l'arrivée de plusieurs vagues de réfugiés d'un peut partout du pays, est la cible du régime d'al-Assad.

Malgré l'accord de cessez-le-feu à Idleb signé le 17 septembre 2018, à Sotchi, par la Turquie et la Russie, les attaques du régime sur ce bastion de l'opposition n'ont pas cessé. Les attaques d'al-Assad se sont intensifiées pendant la réunion du 25-26 avril au Kazakstan, entre la Turquie, la Russie et l'Iran et n'ont pas baissé d'intensité depuis.

 

 Burak Karacaoğlu, Eşref Musa, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]