Gaza : le bombardement des locaux d'Anadolu condamné par l'alliance des agences de la Méditerranée

L’Alliance des agences de presse de la Méditerranée (Aman) a condamné, mardi, le bombardement israélien des locaux de l’Agence Anadolu (AA) dans la Bande de Gaza.

L’Alliance des agences de presse de la Méditerranée (AMAN) a condamné, mardi, le bombardement israélien des locaux de l’Agence Anadolu (AA) dans la Bande de Gaza, samedi.


Dans une correspondance adressée à Anadolu, l’Alliance a insisté sur la nécessité d’assurer la sécurité des médias dans l’objectif de préserver la liberté d’expression et les principes démocratiques.


Des chasseurs israéliens ont bombardé, samedi, un immeuble abritant les locaux de l’Agence Anadolu dans la Bande de Gaza sans faire de blessés parmi le personnel de l’Agence.


Les onze journalistes qui travaillent au sein du bureau inauguré en 2012 ont poursuivi la couverture des événements et de l’escalade de la violence qui ont eu lieu après ce bombardement.


Les raids aériens israéliens qui se sont poursuivis du samedi au lundi ont fait 27 martyrs, dont quatre femmes et deux nourrissons, et 154 blessés parmi les palestiniens, d’après le ministère de la Santé dans la Bande de Gaza.


Quatre colons ont été tués du côté israéliens et 130 blessés.

 

 

AbdulJabar Abu Ras, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: agence anadolu, Bonbardements israéliens, Alliance des Agences de Presse de la Méditerranée (AMAN)

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]