Les factions palestiniennes bombardent Beer-Sheva et Ashkelon

En réponse au bombardement israélien des maisons à Gaza

La Chambre des opérations conjointes, appartenant aux factions palestiniennes, a annoncé, dimanche, avoir bombardé les villes de Beer-Sheva et d’Ashkelon par des dizaines de roquettes, en riposte aux attaques israéliennes contre les maisons dans la Bande de Gaza.

C’est ce qui ressort d’un bref communiqué de la Chambre des opérations conjointes (renfermant les unités militaires des factions palestiniennes).

Les Factions ont mis en garde Israël contre la poursuite des attaques contre les maisons et ont menacé d’opter pour l’escalade.

Des médias israéliens ont, pour leur part, indiqué que des missiles ont été tirés depuis la Bande de Gaza vers Beer-Sheva (sud), sans plus de détails.

Les services israéliens d’urgence ont indiqué à la radio israélienne que "3 colons ont été blessés, dont un grièvement, par une roquette tombée sur une usine à Ashkelon (sud)".

Plus tôt dans la journée, le Bureau d’information du gouvernement avait indiqué que les avions et l’artillerie israéliens ont bombardé, depuis samedi, près de 200 cibles civiles dans différentes régions de Gaza.

L’armée israélienne a, entre autres, complètement détruit 7 bâtiments et bombardé 4 maisons ainsi que la mosquée « A-Mustapha », dans le camp al-Shati, 3 ateliers de forgerie, 30 terres agricoles, 21 positions militaires et 17 tours de contrôle (relevant des factions palestiniennes).

Depuis samedi, 9 Palestiniens sont tombés en martyrs, dont une femme enceinte et un bébé, et 70 autres ont été blessés, par des raids israéliens.

Un Israélien a été tué par une roquette, tirée depuis Gaza et tombée sur sa maison à Ashkelon, et 3 autres ont été blessés par une roquette tombée sur une usine dans la même ville.

L’armée israélienne a souligné, dans un communiqué, dont Anadolu a eu copie, qu’elle avait bombardé 220 cibles dans la Bande de Gaza, depuis samedi.

Un précédent communiqué de l’armée indique que près de 250 missiles ont été tirés depuis Gaza sur les villes israéliennes adjacentes à la Bande de Gaza.

L’escalade israélienne s’était déclenchée, vendredi, lorsque l’armée israélienne avait tué 4 Palestiniens et blessés 51 autres lors d’une attaque contre une position du Mouvement Hamas.

Les forces israéliennes avaient également agressé des manifestants, dans le cadre des manifestations du « Grand retour ».

Les factions palestiniennes ont riposté via la Chambre des opérations conjointes, en tirant des roquettes contre Israël.

 

 

 

Nour Abou Aicha, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Israel, Palestine, Gaza

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]