L'aviation turque neutralise 14 terroristes du PKK dans le nord de l'Irak

L'aviation turque neutralise 14 terroristes du PKK dans le nord de l'Irak

Des frappes aériennes ont été effectuées sur les terroristes dans la région de Zab, selon le ministère turc de la Défense nationale.

 

Des avions de combat turcs ont frappé 14 terroristes du PKK dans le nord de l'Irak, a annoncé lundi un responsable du ministère turc de la Défense nationale.

Une opération aérienne dans la région de Zab dans la nuit de dimanche à vendredi a neutralisé les terroristes qui se cachaient dans une grotte, a déclaré le colonel Tamer Zincir à la presse, dans la capitale Ankara.

Les autorités turques utilisent souvent le mot "neutralisé" dans leurs déclarations pour signifier que les terroristes en question se sont rendus ou ont été tués ou capturés.

Depuis le 4 avril, 154 terroristes ont été neutralisés dans le cadre d'opérations menées contre le PKK en Turquie et dans le nord de l'Irak, a déclaré Zincir.

Le PKK ("Parti des travailleurs du Kurdistan") est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de quatre décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le territoire turc, dont 7 000 civils.

Plus tôt en avril, quatre soldats turcs avaient été tués et six autres blessés lors d'opérations contre des terroristes le long de la zone frontalière turco-irakienne. Les terroristes du PKK utilisent souvent des abris et bases dans le nord de l'Irak pour lancer des attaques sur le territoire turc.

Zincir a également déclaré qu'environ 16 540 personnes avaient été renvoyées des forces armées turques depuis le coup d'État de 2016 commis par l'organisation terroriste Fetullah (FETO), tandis que 6 154 personnes font toujours l'objet d'enquêtes pour des liens avec FETO.

FETO et son chef Fetullah Gulen, basé aux États-Unis, ont orchestré le coup d’État vaincu du 15 juillet 2016, faisant 251 morts et près de 2 200 blessés.

La Justice turque accuse également FETO d'être derrière une longue campagne visant à renverser l'État par le biais de l'infiltration d'institutions turques, en particulier de l'armée, de la police et du système judiciaire.

 

 

Mehmet Tosun, Jeyhun Aliyev, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]